Pourquoi et comment faire classer son établissement hôtelier ?

 
14/12/2015

Bien que facultatif, le classement des hôtels a un impact certain sur la clientèle, française comme étrangère. Panorama des démarches à entreprendre pour pouvoir apposer ce gage de qualité sur la façade de son établissement.

Pourquoi et comment faire classer son établissement hôtelier ?

Quels hôtels peuvent être classés ?

Le classement des hôtels de tourisme est réservé :

  • aux établissements commerciaux d’hébergement louant des chambres ou des appartements à une clientèle de passage ;
  • exploités toute l’année ou de façon saisonnière (moins de neuf mois par an) ;
  • indépendants ou appartenant à une chaîne.

Depuis 2013, il n’y a plus de limite minimum quant au nombre de chambres disponibles.
 

En quoi consiste le classement ?

Il se décline en cinq catégories : d’une étoile (hébergement économique) à cinq étoiles (hébergement très haut de gamme). Vient éventuellement s’ajouter, pour les hôtels de luxe, la mention « Palace » si l’établissement présente des caractéristiques exceptionnelles (situation géographique, intérêt patrimonial ou encore niveau de services).

Le classement se base sur une grille d’évaluation comportant près de 250 critères et notamment :

  • la qualité et le confort de l’établissement, espaces extérieurs inclus ;
  • la surface et l’équipement des chambres ;
  • les services proposés à la clientèle ;
  • l’accessibilité et les actions entreprises en matière de développement durable.
     

Comment est-il attribué ?

Le classement est délivré par Atout France pour le compte de l’État. La démarche se fait à l’initiative de l’exploitant :

  • inscription et création d’un compte personnel sur le site d’Atout France ;
  • réalisation par l’exploitant d’un prédiagnostic, à envoyer à l’organisme de contrôle de son choix ;
  • visite d’inspection de l’organisme, délivrance d’un certificat de visite valable trois mois ;
  • dès réception de l’avis favorable (valable pour une catégorie), demande de classement (toujours sur le site d’Atout France) ;
  • attribution du classement pour une durée de cinq ans, renouvelable.

La demande de renouvellement se fait selon le même principe.
 

Bon à savoir : Atout France met à la disposition des hôteliers un outil d’auto-évaluation gratuit permettant de vérifier, en amont, la qualité de l’établissement au regard du niveau de classement visé et d’identifier les éventuels points d’amélioration.

Conserver le même niveau de prestation

Bien que le classement résulte d’une démarche volontaire, le Préfet peut radier à tout moment un hôtel en cas de manquement grave à l’obligation d’entretien des lieux et des équipements. L’hôtelier est néanmoins informé et entendu avant.

Le non-respect des règles relatives au classement peut donner lieu à une amende d’un montant maximal de 15 000 €.

Comment afficher son classement ?

L’affichage d’un panonceau mentionnant le nombre d’étoiles et l’année d’attribution est obligatoire. Ce classement peut être valorisé dans toute communication concernant l’établissement.

L’hôtel est également tenu d’indiquer le prix de ses prestations par voie d’affichage :

  • à la réception et à la caisse ;
  • dans les chambres et les salles de restaurant ;
  • à l’extérieur pour tout ce qui concerne le restaurant.
     

Pour en savoir plus

www.classement.atout-france.fr

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.