Skip to main content
Quelles aides financières pour ma micro-entreprise ?

Quelles aides financières pour ma micro-entreprise ?

Vous créez votre micro-entreprise mais vous avez besoin d’un soutien financier ? Sachez qu’il existe des aides publiques (au niveau national, régional, européen) et privées pour vous accompagner dans votre projet. Panorama. 

Les aides publiques nationales

  • L’Allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) : vous continuez à percevoir vos allocations. Le montant est calculé en fonction du chiffre d’affaires que vous déclarez.
  • L’Aide à la reprise ou à la création d’entreprise (ARCE) : vos allocations vous sont versées sous forme de capital et non plus mensuellement. Son montant est alors égal à 45 % du montant de vos droits à l’ARE qui vous reste dû. Cette somme est versée en une seule fois au début de votre activité.
  • L’Aide aux demandeurs d’emploi créant ou reprenant une entreprise (ACCRE) : elle permet d’être exonéré de charges sociales pendant un an et de bénéficier d’un accompagnement. Pour y avoir droit, vous devez remplir certaines conditions, dont principalement : être inscrit à Pôle emploi, indemnisé ou non, ou toucher le RSA, et avoir moins de 25 ans. De plus, vos ressources ne doivent pas dépasser 39 732 €. Cependant, au 1er janvier 2019, une « année blanche » de cotisations sociales sera accordée à tous les créateurs d’entreprises sous conditions de ressources pour leur première année d’exercice. Cette exonération devrait être dégressive sur 3 ans.

 

> Pour en savoir plus sur les nouvelles mesures pour la création d’entreprise dans le Projet de Loi pour le Financement de la Sécurité sociale 2019, rendez-vous sur economie.gouv.

 

Les aides publiques régionales

Selon le lieu où vous habitez et où vous créez votre micro-entreprise, vous pouvez prétendre à des aides de votre conseil régional ou votre département.

 

Les financements européens

Dans certains secteurs d’activité et certaines zones géographiques, vous pouvez obtenir une aide européenne.

Cette aide peut prendre la forme d’une garantie, d’un prêt ou d’un investissement.

Chaque année, 200 000 entreprises sont aidées à travers différents programmes de soutien, comme EaSI, qui proposent des microcrédits aux micro-entreprises.

Pour découvrir tous les programmes susceptibles de correspondre à votre projet, rendez-vous sur le moteur de recherche d’europa.eu dédié au financement.

 

Les aides privées

Enfin, vous pouvez également vous tourner vers des structures privées pour créer et votre projet.

  • Les Business angel : si votre projet est innovant et avec un fort potentiel de développement, il pourra peut-être séduire un de ces investisseurs privés. Vous pourrez alors bénéficier d’un accompagnement expert du monde de l’entreprise. Si vous en avez conquis un, les portes des banques s’ouvriront à vous plus facilement.
  • Les prêts d’honneur : c’est un prêt sans intérêts ni garanties. Vous vous engagez donc à le rembourser « sur l’honneur ». Il vous est accordé à vous, et non pas à votre entreprise. Adressez-vous à des réseaux comme Initiative France et Réseau Entreprendre. Vous pourrez y contacter des professionnels (chefs d’entreprises et banquiers) qui sauront vous conseiller.

 

Sources

evoportail.fr
economie.gouv.fr

Nos solutions

Partager

Informations non-contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. Generali ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.