Quels services digitaux développer lorsqu'on est commerçant de proximité ?

08/06/2018

Le commerce de proximité n’est pas mort, loin de là ! À l’heure de la dématérialisation, les consommateurs sont à la recherche de plus de relations authentiques. Et les boutiques sont appréciées pour leur sens du service, leur savoir-faire, les conseils personnalisés que vous êtes en mesure d’offrir, leur qualité d’accueil et de produits : une vraie valeur ajoutée… que vous pouvez valoriser.

Services Commerces de proximité

Rien ne remplace en effet l’échange avec un vendeur. Mais en tant que commerçant, si vous voulez contrer la concurrence et principalement celle d’internet, vous devez rivaliser d’inventivité pour valoriser vos principaux atouts : le service et la proximité. Cela requiert de s’adapter aux nouvelles formes de consommation et passe nécessairement par l’utilisation des nouvelles technologies

Le digital, une opportunité

Une étude menée par OpinionWay publiée en novembre 20161 montre que 31 % des consommateurs souhaiteraient que les commerçants maîtrisent davantage les moyens de communication modernes (réseaux sociaux, mobile, internet…)
Il s’agit donc de parvenir à joindre aux avantages de la relation physique la praticité d’internet. Car le consommateur ne choisit plus entre le magasin, le mobile ou internet. Autant en profiter !
Internet n’est donc pas seulement un concurrent de poids. C’est aussi une vraie opportunité pour votre commerce.

Pour commencer, il existe des solutions simples pour renforcer votre visibilité en ligne : Google ou les Pages Jaunes sont des outils très utilisés par les internautes pour rechercher un commerce autour d’eux. Veillez à soigner les fiches de présentation de votre établissement afin d’aider vos clients à vous trouver !

L’étape suivante c’est de créer votre site internet, et d’utiliser les réseaux sociaux. Hormis le site vitrine, vous pouvez également proposer de la réservation en ligne, ou de la prise de rendez-vous. Cela peut aussi aller plus loin. À Sceaux, par exemple, 60 commerçants se sont réunis pour proposer à leurs clients trois modes de livraison sur internet : click-and-collect (ils achètent par Internet et récupèrent leur achat dans un point de vente), livraison à domicile et retrait en consigne automatique. Le tiercé gagnant !

Pensez mobile !

Les ventes sur mobile atteignent aujourd’hui plus du quart du chiffre d’affaires du e-commerce. Ses applications sont des atouts pour le commerce de proximité2 : la géolocalisation, notamment, pour envoyer des messages au consommateur lorsqu’il passe près de votre boutique ou la fonction message, pour instaurer et animer une conversation avec votre client3.

Quelques pistes pour aller plus loin…

Vous pouvez proposer à vos clients l’encaissement avec des caisses connectées ou le paiement sans contact qui devient aujourd’hui mobile (m-paiement).
Cela peut même aller jusqu’à mettre en place l’étiquetage intelligent, la réalité augmentée, l’essayage ou la vitrine virtuels, les bornes interactives, les tablettes à disposition des clients… ! L’idée est de guider le client en lui apportant des informations tout au long de sa visite. Par exemple, en lui indiquant les tailles disponibles d’une paire de chaussures ou d’une robe grâce à des étiquettes connectées.

Le commerce de proximité n’a pas fini d’évoluer. Fort de sa tradition du service et de la relation, il a une vraie carte à jouer s’il sait s’emparer des nouveaux outils et usages de ses clients. Le couple lien de proximité / lien virtuel est un gage de réussite.

1Le commerce local à l’heure du consommateur connecté, étude OpinionWay
2Le mobile : du commerce de proximité à distance, Les Echos
3Les Usages du mobile en 2016, étude Deloitte

 

Informations non contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. GENERALI ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.