Risques numériques : l’ANSSI lance une auto-formation en ligne

 
02/08/2017

Afin de sensibiliser les professionnels et les particuliers aux risques numériques, l’ANSSI (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information) a lancé en mai un programme d’auto-formation en ligne.

Un bon moyen d’inciter vos collaborateurs à mieux mesurer l’impact de leurs pratiques quotidiennes. 

cyber-risque-mooc-anssi.jpg

Plus qu’ailleurs, l’erreur est… humaine

En matière de sécurité informatique, le risque zéro n’existe pas. Du vol de données confidentielles aux virus plus ou moins pernicieux, les menaces semblent être de plus en plus présentes. Particulièrement en vogue, les désormais célèbres « rançongiciels » – qui cryptent les contenus d’un ordinateur ou d’un réseau entier et ne les libèrent, dans le meilleur des cas, que contre espèces sonnantes et trébuchantes – s’insinuent partout. Souvent insuffisamment protégées car se croyant, à tort, peu intéressantes du point de vue financier, les petites structures en sont les premières victimes.

Se doter de pare-feu, d’antivirus et de logiciels constamment à jour est indispensable, mais bien souvent, l’intrus surgit à la faveur d’une imprudence commise par un salarié ou par le chef d’entreprise lui-même. Mot de passe trop facile à percer, ouverture intempestive d’un fichier attaché à un mail d’origine inconnue… la protection qui fonctionne le mieux est et restera toujours la prévention.

Un parcours initiatique à explorer à son rythme

Pour sensibiliser les publics non experts aux enjeux de la sécurité numérique, l’ANSSI a fait le choix d’un outil innovant et ludique : le MOOC (Massive open online course). Ce programme d’auto-formation en ligne, gratuit et accessible à tous, a été lancé fin mai 2017. Conçu pour vous sensibiliser aux différents risques numériques que vous êtes susceptible d’encourir lorsque vous vous servez d’un ordinateur, il vous apprendra également à vous prémunir contre ces risques. Baptisé « Secnumacademie », il se composera à terme de quatre modules divisés en cinq unités :

  • Panorama de la SSI
  • Sécurité de l’authentification
  • Sécurité de l’Internet
  • Sécurité du poste de travail et nomadisme

 Le premier module est d’ores et déjà accessible, les suivants seront mis en ligne entre septembre 2017 et février 2018. Chaque unité est dimensionnée pour pouvoir être consultée et complétée en 1 h 20 De la sécurité des postes de travail aux risques du nomadisme, jusqu’à la nécessaire vigilance sur Internet, les sujets sont largement abordés. Les contenus alternent pédagogie (vidéos, cours et exercices) et démarche collaborative (via un forum notamment).

Une attestation de réussite sera délivrée à chacun des « cyber-étudiants » qui aura poursuivi le programme jusqu’à son terme. Un challenge à la portée de tous, puisque le MOOC restera en ligne pendant trois ans, et qu’il s’apparente d’ores et déjà davantage à une invitation à explorer et apprendre qu’à une course contre la montre. La barre de progression associée à chaque unité conserve en mémoire l’état d’avancement de l’apprentissage, permettant de s’interrompre à tout moment pour reprendre au même endroit le lendemain… ou après les vacances !

Consulter le site gouvernemental : https://www.secnumacademie.gouv.fr/

L’acronyme MOOC signifie « Massive Open Online Course » que l’on peut traduire littéralement par « cours en ligne ouvert et massif ». Les caractéristiques d’un MOOC ? Adressé à un public en nombre conséquent, il est d’accès gratuit, dispensé uniquement via des outils en ligne (ordinateur, smartphone ou tablette), et comporte des évaluations. Il peut se composer de vidéos, d’images, parfois exclusivement de texte. Idéal pour découvrir ou approfondir un domaine de connaissances, le MOOC peut aussi être une bonne manière de rebondir dans le cadre d’une réorientation.

Informations non contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. GENERALI ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.

Nos solutions