Skip to main content
Plan de mobilité : comment aider vos collaborateurs à venir autrement au travail ?

Plan de mobilité : comment aider vos collaborateurs à venir autrement au travail ?

Covoiturage, plan vélo : quelles actions pouvez-vous mettre en place et quelles aides pouvez-vous offrir en tant qu’entreprise pour favoriser l’utilisation de nouveaux moyens de mobilité par vos collaborateurs ?

Le Plan de mobilité, anciennement appelé Plan de déplacement d'entreprise (PDE), a pour objectif de réduire l’ « autosolisme » (le fait de circuler seul en voiture), au profit de modes de transports alternatifs : vélo, transports en commun, autopartage, covoiturage… L’objectif est d’inciter vos salariés à changer leurs habitudes de transport en leur donnant les moyens de le faire : aménagement des horaires de travail ou aide au déménagement pour se rapprocher du lieu de travail par exemple. Cela passe également par une meilleure maîtrise des déplacements professionnels, en favorisant le télétravail et l’utilisation régulière de la visioconférence pour les réunions de travail.

L'article 51 de la loi sur la transition énergétique, applicable au janvier 2018, exige que : « dans le périmètre d'un plan de déplacements urbains, toute entreprise regroupant au moins cent travailleurs sur un même site élabore un plan de mobilité. » Pour les entreprises de moins de cent salariés, la réalisation d’un Plan de mobilité est aujourd’hui une démarche volontaire, mais qui possède de nombreux avantages.

Les avantages d’un Plan de mobilité pour votre entreprise :

  • Une valorisation de l'image, par une politique de développement durable ;
  • Une amélioration du climat social, avec le regroupement des salariés autour d'un projet fédérateur ;
  • Des économies financières, avec la limitation des frais de déplacement et des coûts générés par les places de stationnement ;
  • Une meilleure accessibilité du site ;
  • Un gain de places de parking pour les visiteurs, clients, fournisseurs.

Les avantages d’un Plan de mobilité pour vos salariés :

  •  Une réduction de la fatigue et du stress liés aux déplacements en voiture ;
  •  Une réduction des risques d'accident ;
  •  Une réduction des frais de transport ;
  •  Une attitude citoyenne.

Les avantages d’un Plan de mobilité pour la collectivité :

  • Une limitation, voire une réduction, des problèmes liés à la circulation de plus en plus importants ;
  • Une réduction de la pollution atmosphérique ;
  • Une réduction de l’effet de serre ;
  • Un renforcement de la sécurité routière.

Comment mettre en place un Plan de mobilité ?

Quelques étapes clés sont nécessaires à la mise en place d'un PDM. Il faut tout d'abord établir un diagnostic des déplacements de vos salariés en leur soumettant, par exemple, un sondage pour mieux connaître leurs habitudes et leurs attentes personnelles sur le sujet. 
Les informations récoltées vont permettre d’identifier les besoins de vos collaborateurs, de construire un plan d’action adéquat, et de prendre en compte la faisabilité, le temps de mise en place et le coût des solutions retenues
Une fois le PDM mis en place, il est important de communiquer auprès de vos salariés. Cela peut se faire au moyen d'affiches de sensibilisation, de newsletters ou de réunions d’information.
Vous pouvez ensuite suivre l’évolution des comportements de vos salariés, et, au besoin, ajuster votre Plan de mobilité en fonction des usages et retours reçus..

Pour inspirer votre Plan de Mobilité :

  • La promotion du vélo : mise en place d’un stationnement sécurisé, diffusion d’un « kit vélo », mise à disposition d’un local vélos proposant quelques outils et services, ainsi que des douches pour les cyclistes, mise en place de l'indemnité kilométrique vélo, achat d'une flotte de vélos à assistance électrique...
     
  • L’amélioration de l’accès des bâtiments par les piétons : aménagement de cheminements piétons, mise en place d’entrées plus directes…
     
  • L’encouragement à l’utilisation des transports publics : adaptation - en partenariat avec les opérateurs de transport - de l’offre existante en termes de dessertes et de fréquences, participation financière aux abonnements, création d’une navette d’entreprise pour quelques destinations très fréquentées, achat de tickets de transports en commun, information de l'offre de transports publics pour accéder au site...
     
  • L’aménagement des horaires de travail : répartition des heures d’arrivée et de départ des salariés en fonction de leurs souhaits et des besoins de l’entreprise, mise en place du télétravail…
     
  • L’accompagnement et l’encouragement à habiter à proximité du lieu de travail ou sur le réseau de transport en commun.
     
  • La garantie du retour à domicile en cas de circonstances exceptionnelles pour les « alternatifs » : chèque-taxi, utilisation de voitures de service ou de vélos à assistance électrique...
     
  • La mise en place d’un service d’autopartage, permettant de mieux gérer les déplacements professionnels et pouvant offrir un service de mobilité ponctuel complémentaire hors horaires de travail, partage d'une flotte de véhicules avec d'autres entreprises...
     
  • L’incitation au covoiturage : développement d’un service de mise en relation en interne ou avec d'autres entreprises proches du site, instauration de places réservées aux « covoitureurs », création d’un service de dépannage en cas d’indisponibilité exceptionnelle d’un conducteur, chèque covoiturage.

 

Sources :

bfmbusiness.bfmtv.com
lesechos.fr
centre.developpement-durable.gouv.fr
deplacementspros.com
ademe.fr

Partager

Informations non-contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. Generali ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.