Skip to main content

Déconfinement : quels dispositifs pour assurer la sécurité de vos salariés dans les transports ?

Si l’activité reprend petit à petit depuis le déconfinement, le télétravail reste privilégié par les entreprises. Pour préserver la sécurité des collaborateurs devant se rendre sur leur lieu de travail, la question des transports reste fondamentale. Découvrez les dispositifs pour permettre à vos salariés d’utiliser les transports de manière plus sécurisée.

« Forfait mobilités durables » : en profiter pour se mettre au vert ?

En 2019 déjà, plus de 6 employés sur 101 étaient en demande de mobilité durable. Avec la crise du coronavirus, cette tendance n’a fait que se renforcer. Pour répondre à cette demande, le gouvernement a annoncé le jour du déconfinement le lancement d’un « forfait mobilités durables » prévu par la loi n° 2019-1428 du 24 décembre 2019 d’orientation des mobilités.

Si cette loi prévoit une modernisation et décarbonisation du secteur des mobilités, elle prévoit également que la mobilité domicile-travail devienne un thème obligatoire de négociation sociale dans les entreprises pour que les employeurs facilitent le trajet de leurs salariés.

Pour amorcer ce changement, le « forfait mobilités durables » prend ainsi la forme d’une prime optionnelle versée par l’employeur et pouvant aller jusqu’à 400 euros par an en remplacement de l’indemnité kilométrique vélo. Cette prime donne ainsi la possibilité à vos collaborateurs d’opter pour un large choix de transports responsables : vélos, trottinettes et scooters en libre-service, véhicules en autopartage, covoiturage et même vélo personnel. Cette prime peut même être cumulée avec la participation de l’employeur aux abonnements de transports en commun.

Sensibiliser vos collaborateurs aux règles sanitaires de ces nouvelles mobilités

Bien que ces modes de transport alternatifs permettent une bien moindre exposition aux contaminations de Covid-19 par rapport aux transports en commun, le risque zéro n’existe pas. Pour protéger au mieux vos employés, rappelez-leur les mesures sanitaires préconisées par les autorités2.

Vélos, trottinettes, scooter en libre-service 

  • Se laver les mains et nettoyer ses effets personnels touchés pendant son trajet (téléphone portable par exemple), avant et après avoir touché les bornes et les véhicules.
  • Respecter les règles de distanciation physique au niveau des bornes et sur la route.

Covoiturage 

  • Porter un masque, que l’on soit conducteur ou passager.
  • Ne pas s’asseoir à côté du conducteur si l’on est passager.
  • Un seul passager est admis dans le véhicule.
  • Adopter les gestes de protection .  

Rappelez également à vos collaborateurs qu’une assurance « nouvelles mobilités » est désormais obligatoire pour les trottinettes électriques.

Pour encourager vos salariés à emprunter ces transports alternatifs, n’hésitez pas à réserver un espace dédié aux vélos et aux trottinettes aux alentours de vos locaux ou à participer financièrement à l’assurance « nouvelles mobilités ». 

Enfin, continuez bien sûr à fournir masques et gel hydroalcoolique à vos salariés, particulièrement à ceux qui continueront à emprunter les transports en commun comme le bus, le métro, le train ou encore le RER.

Sources
1 Sondage Opinion Way - Athlon - 2019
2 https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/faq-covid-19-transports-et-deconfinement

Partager

Informations non-contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. Generali ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.