Notre réponse: Quels sont les risques d’un défaut de paiement ?

Après le délai légal de régularisation (30 jours), votre contrat est suspendu et vous n’êtes plus garanti.

L'assureur a le droit de résilier votre contrat dix jours après l’expiration du délai de trente jours si la cotisation n’a toujours pas été réglée.

Une résiliation pour défaut de paiement de l’assurance ne signifie pas un effacement de la dette et peut s’accompagner de conséquences lourdes :

  • à la cotisation due, s’ajoutent les intérêts légaux, les frais de recouvrement et d’éventuelles poursuites ;
  • la répétition de retards de paiement (même si la régularisation intervient à chaque fois dans le délai accordé par le courrier de mise en demeure) peut inciter l’assureur à résilier unilatéralement votre contrat à sa prochaine échéance afin de ne pas risquer un impayé bien réel.
Question(s) posée(s) le 30/08/2020 par les internautes