Skip to main content

Retraite : 5 astuces pour améliorer vos revenus

Compléter ses revenus pour améliorer son niveau de vie, c’est une envie des plus légitimes une fois à la retraite. Préparation de la retraite, supports d’épargne, vente en viager ou encore cumul emploi-retraite : découvrez nos astuces pour y parvenir !

1. Optimisez votre départ à la retraite

Dans l’idéal, vous devez avoir préparé votre retraite avant même la fin de votre carrière professionnelle. En la matière, plusieurs astuces peuvent faire la différence.

  • Choisir le bon âge de départ : il peut être intéressant de repousser votre départ à la retraite de quelques mois ou années afin de valider suffisamment de trimestres pour avoir une pension à taux plein, voire même une surcote.
  • Vérifier vos relevés de carrière : des erreurs déclaratives entre les différents organismes ayant géré vos cotisations retraite peuvent survenir, d’autant plus si vous avez eu une carrière mixte (salarié, indépendant, etc.). À l’approche de la retraite, pensez donc à consulter votre relevé de carrière sur Info-retraite.fr.
  • Racheter des trimestres : pour disposer d'une retraite à taux plein, vous pouvez racheter des trimestres de cotisations, notamment pour vos années d'études supérieures, vos années incomplètes de cotisations et vos périodes d'apprentissage.

2. Utilisez vos supports d’épargne retraite

Dans l’optique de préparer la fin de votre carrière professionnelle, vous avez peut-être souscrit un produit d’épargne dédié à la retraite. Il peut notamment s’agir :

Le plus souvent, ces supports sont bloqués jusqu'à la retraite. Une fois votre retraite liquidée, vous pouvez en profiter librement. Attention toutefois à choisir la bonne solution de sortie (rente et/ou capital) afin de limiter votre imposition.

3. Envisagez la vente en viager de votre logement

La vente en viager vous permet de vendre votre logement, tout en pouvant continuer à l'occuper. En contrepartie, l'acheteur vous reverse :

  • un bouquet, à savoir une somme à la signature ;
  • et une rente mensuelle jusqu'à la fin de votre vie.

Chaque année, entre 4 000 et 5 000 viagers sont vendus en France(1).


Bien que la vente en viager présente certains inconvénients, tout particulièrement vis-à-vis de vos éventuels héritiers, elle offre également des avantages indéniables :

  • jusqu'à 70 % de décote sur la rente viagère, limitant d’autant votre imposition(2) ;
  • la charge des grosses dépenses (travaux, taxe foncière, etc.) transmise à l’acheteur.

4. Sollicitez une aide si vous avez de faibles revenus

Selon votre situation et le montant de votre pension, vous pouvez également bénéficier de plusieurs dispositifs pour compléter votre retraite et/ou votre éventuelle pension d’invalidité.

  • L'Aspa : plus couramment appelée minimum vieillesse, l'allocation de solidarité aux personnes âgées est accordée aux personnes d'au moins 65 ans, dont les ressources mensuelles sont inférieures à 916,78 €. Elle vous permet de compléter vos revenus, dans la limite de 916,78 € par mois(3).
  • L'ASI : l’allocation supplémentaire d’invalidité est réservée aux personnes invalides n'ayant pas l'âge de prétendre à l'Aspa. Elle vous permet de bénéficier d'un complément de revenus, dans la limite de revenus cumulés de 1 400 € par mois(4).
  • La majoration pour tierce personne : si vous avez besoin d'aide pour réaliser les actes ordinaires de la vie courante, vous pouvez prétendre à une majoration pour tierce personne, dont le montant est de 1 126,41 € par mois(5).

5. Envisagez un cumul emploi et retraite

Vous souhaitez compléter davantage votre retraite ? En dernier recours, vous pouvez envisager de cumuler votre pension avec une activité professionnelle, à condition d’être déjà retraité. Pour cela, vous pouvez notamment :

  • poursuivre votre précédente activité, tout particulièrement si vous étiez indépendant (libéral, commerçant, etc.) ;
  • réaliser du service à la personne, comme du soutien scolaire ou de la garde d'enfants par exemple ;
  • trouver un petit temps partiel (2 demi-journées par semaine par exemple), ce type de contrats étant peu recherchés par les candidats à l’emploi.
     

535 000 personnes cumulent une activité professionnelle avec leur pension de retraite(6).


Bon à savoir : si vous étiez salarié, vous pouvez intégralement cumuler votre retraite et votre emploi uniquement si :

- vous avez liquidé vos droits à la retraite de base et complémentaire ;

- et vous avez atteint l'âge de retraite au taux plein automatique (67 ans pour les personnes nées après 1955) ou vous avez cotisé suffisamment de trimestres pour une retraite à taux plein (variable selon votre année de naissance).
 
Dans le cas contraire, le montant total de vos revenus est plafonné(7).

 

Ces articles pourraient également vous intéresser :

 

Sources :
(1) La vente en viager en 2021 dopée par la crise sanitaire - La Tribune - 2021
(2) Impôt sur le revenu - Déclarer les rentes viagères - Service Public – 2022
(3)Allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) - Service Public - 2022
(4)Allocation supplémentaire d'invalidité (Asi) - Service Public - 2021
(5) Pension d'invalidité : majoration pour tierce personne (MTP) - Service Public - 2021
(6) Retraite du salarié : cumul emploi-retraite de base - Service Public – 2022

Partager

Informations non-contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. Generali ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.