Nouveau : déclarez vos impôts sur votre smartphone

 
20/04/2012
impots-gouv-appli
Votre déclaration validée en quelques secondes
Comme environ 10% des Français (chiffres DGFIP), vous aviez l'habitude de renvoyer signée votre déclaration de revenu pré-remplie sans y apporter de modifications ? 
Si vous possédez de plus un téléphone portable de type smartphone (iPhone ou Android), vous pourrez désormais valider votre déclaration de revenus préremplie (salaires, pensions, allocations, revenus de l'épargne) directement depuis votre téléphone mobile, à partir du 26 avril 2012
 
La Direction des Finances publiques met en effet à votre disposition l'application officielle  "impots.gouv" pour le faire en quelques secondes. Il vous suffira pour cela de :
 
  • Télécharger l’application gratuite « Impots.gouv » sur Android Market ou Apple Store
  • Flasher le code (flashcode) en bas à droite de votre déclaration de revenus
  • Saisir le Revenu Fiscal de Référence présent sur votre dernier avis d’imposition
  • Vérifier votre déclaration préremplie
  • Valider
     

Vous conservez la possibilité de consulter, corriger ou imprimer votre déclaration en vous connectant sur le site impots.gouv.fr depuis un ordinateur classique, jusqu'à une date comprise entre le 7 juin à minuit et le 21 juin à minuit, selon les départements.

 
Le paiement de l'impôt possible sous certaines conditions
 
Payer son impôt sur son portableSi vous avez déjà payé votre impôt en ligne sur impots.gouv.fr, vous pourrez payer le montant de vos prochains avis à partir de l'application :
 
  • Flasher le code sur votre avis d’imposition (il n’apparaît que si vous avez déjà payé en ligne un précédent avis pour cet impôt)
  • Vérifier le montant et corrigez-le si nécessaire
  • Valider

Le montant sera prélevé sur votre compte bancaire 10 jours après la date limite de paiement.

Cette fonctionnalité sera ouverte pour la première fois pour le paiement du deuxième acompte provisionnel d’impôt sur le revenu payable au 15 mai 2012.

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.

Nos solutions