soutien_scolaire

Cours particuliers, soutien scolaire : mode d’emploi

Pour que votre enfant ne "décroche" pas dès la rentrée, quelques heures de cours particuliers ou de soutien scolaire peuvent être utiles. A qui s'adresser ? Quel budget ? Est-il possible de déduire ces frais de vos impôts ? Explications.

Quelles formules existent ?

De nombreux dispositifs existent pour aider les enfants ayant des difficultés, ponctuelles ou plus durables.
 
A l’école primaire vous pouvez avoir recours à :
  • un soutien scolaire mis en place par votre commune,
  • une aide personnalisée organisée au sein de l’école après les cours
A l’école primaire, au collège ou au lycée vous pouvez opter pour :
  • un étudiant – préférez un étudiant que vous connaissez, ou présentant de sérieuses références  - pour des cours à domicile,
  • une aide aux devoirs organisée par les professeurs dans le collège ( les places sont généralement limitées, pensez à inscrire votre enfant dès la rentrée),
  • un professeur proposant des cours particuliers,
  • une entreprise, un organisme ou une association proposant un soutien scolaire à domicile : ils sélectionnent pour vous les « professeurs », généralement étudiants, et s’occupent de toutes les formalités d’embauches,
  • les services de soutien scolaire en ligne, payants, proposés par des sites spécialisés matière par matière, pour tous les niveaux du cours préparatoire à la terminale.
     

Combien ça coûte ?

Le soutien scolaire à l’école ou au collège est gratuit.

Si vous optez pour un professeur à domicile, simplifiez-vous la vie en payant ses prestations grâce au CESU (chèque emploi service universel) : il permet à la fois de payer et déclarer l’intervenant.
Lorsque vous faites appel à un organisme spécialisé, une facture sera établie.

Les prix sont très variables selon le type de cours que vous choisissez. Les « professeurs particuliers » à domicile, envoyés par un organisme spécialisé, vous coûtent 20 à 40 euros de l’heure environ, selon la formule choisie (forfait de x heures par exemple).
Les cours en ligne sont beaucoup moins chers, mais demandent toutefois une certaine autonomie de l’enfant ou une aide de votre part, même si un programme personnalisé est mis en place.
 

Un avantage fiscal à la clé

La prestation du professeur auprès de votre enfant, à domicile, relève des services à la personne. Vous pouvez donc bénéficier d’un avantage fiscal !

Vous devez pour cela être l'employeur direct (via le CESU) ou recourir à une entreprise ou association de services à la personne possédant un agrément délivré par le préfet, ou encore faire appel à un organisme à but lucratif ou conventionné (comme par exemple le centre communal d’action social).

Vous récupérez alors 50 % des dépenses engagées sous forme d’une réduction d’impôt. Cet avantage fiscal est plafonné, mais reste important (dépense prise en compte dans la limite de 12 000 € par an + 1 500 € par personne à charge, dans la limite de 15 000 €).

Dossier mis à jour le 16/10/2012

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.

Nos solutions