Nous sommes nombreux à avoir besoin d’aide au quotidien, que ce soit pour garder les enfants, faire le ménage, résoudre un problème informatique ou s’occuper du jardin… Ça tombe bien ! L’emploi d’une personne à domicile donne droit à un avantage fiscal intéressant… et ce, quel que soit le niveau d’impôt que vous payez. Décryptage.

Une déduction de 50 % des sommes dépensées

Employer un salarié à domicile vous permet de déduire 50 % des sommes dépensées de votre impôt sur le revenu, dans la limite de plafonds prévus par la loi.

Ce plafond est généralement de 12 000 €. Il est majoré de 1 500 € par enfant à charge ou par personne de plus de 65 ans au sein du foyer. Dans tous les cas, il ne peut excéder 15 000 €.

Deux exceptions !

emploi a domicile 2014La 1re année : le plafond est relevé à 15 000 €, majoré là aussi de 1 500 € dans les cas précédemment cités - dans la limite de 18 000 €. Si l’un des membres de votre foyer est handicapé, le plafond s’élève à 20 000 € (sans majoration possible).
 

Attention toutefois, certaines catégories de dépenses ne sont pas déductibles entièrement. Elles sont limitées à certains plafonds :
  • 500 € pour le petit bricolage,
  • 3 000 € pour l’assistance informatique et internet,
  • 5 000 € pour le jardinage.

Crédit ou réduction d’impôt ?

Selon votre situation, l’avantage fiscal pour l’emploi d’un salarié à domicile peut prendre la forme soit d’un crédit d’impôt, soit d’une réduction d’impôt.

Vous avez droit à un crédit d’impôt si vous (et votre conjoint marié ou pacsé) travaillez ou êtes inscrits sur la liste des demandeurs d’emploi depuis 3 mois.

Un crédit d’impôt vous permet de déduire les sommes dépensées de votre impôt à payer, puis d’être remboursé par le Trésor Public, même si vous n’êtes pas imposable.

Par exemple, si votre impôt est de 2 000 € et que l’emploi d’un salarié à domicile vous donne droit à 6 000 € de crédit d’impôt, non seulement vous ne payez plus d’impôt mais en plus, vous êtes remboursé de 4 000  €.

emploi a domicileVous avez droit à une réduction d’impôt si vous êtes retraité, marié ou pacsé et que seul l’un de vous travaille, ou encore si vous employez un salarié au domicile d’un ascendant. La réduction d’impôt vous permet de déduire le montant de vos dépenses de l’impôt à payer. Contrairement au crédit d’impôt, vous n’êtes pas remboursé si vous n’êtes pas imposable.

Garde d’enfants, soutien scolaire, ménage… les dépenses concernées

En 2014, plusieurs activités sont éligibles à l’avantage fiscal pour l’emploi d’un salarié à domicile :

  • ménage,
  • garde d'enfants,
  • assistance aux personnes âgées ou handicapées,
  • assistance informatique et internet,
  • soutien scolaire,
  • jardinage,
  • bricolage.

À noter : le domicile concerné peut être votre résidence principale ou secondaire ou même le domicile de l’un de vos ascendants.

Vous pouvez soit embaucher un salarié en direct, soit passer par un organisme agréé de services à la personne.
Dans tous les cas, pensez à conserver vos justificatifs : attestation annuelle si vous faites appel à une société spécialisée, contrat de travail et fiches de paie si vous êtes employeur direct. L’administration fiscale pourra vous les réclamer.

Dossier mis à jour le 11/08/2014

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.