Skip to main content
Comment remplacer les produits plastiques à usage unique ?

Comment remplacer les produits plastiques à usage unique ?

Gobelets, sacs, touillettes, cotons tiges, pailles... Chaque année 350 millions de tonnes de plastique sont produites et consommées dans le monde. Face à cette pollution considérable, il est urgent de consommer différemment. C’est pourquoi, les produits plastiques à usage unique sont interdits depuis le 1er janvier 2020. Mais pas de panique ! Si vous ne pouvez pas vivre sans eux, des alternatives durables existent...

Pourquoi faut-il réduire la quantité de vos déchets ?

Chaque année, les pays de l’Union européenne produisent près de 25 millions de tonnes de déchets plastiques, dont 6 millions rien que pour la France.
D’après le dernier rapport de l’association PlasticsEurope , seulement 22,2 % des déchets plastiques ont été recyclés en 2017 dans l’Hexagone. Un mauvais score quand on sait que la moyenne européenne se situe autour des 31 %. À noter également qu’en 2008, l’Union européenne s’était donnée pour objectif de recycler la moitié de ses déchets à l’horizon 2020.

L’intérêt de diminuer le volume de ses déchets consiste à réduire son empreinte carbone, limiter les rejets de gaz à effet de serre mais aussi leur coût économique. En effet, la fin de vie d’un produit – qui comprend la collecte, l’acheminement, le recyclage et l’élimination ou l’enfouissement des déchets – entraîne d’importantes conséquences financières, énergétiques et environnementales.

Une telle quantité de produits jetés à la poubelle participe à la pollution des sols, de l’eau, de l’air et à l’épuisement des matières premières. Ces ressources (dérivées des hydrocarbures, du bois, etc.) sont disponibles en quantité limitée et pourront manquer dans les années à venir. D’autant que certains déchets sont encore rarement recyclés. C’est le cas de certains produits en plastique comme les gobelets, sacs, couverts, touillettes, cotons-tiges, pailles...

Ainsi pour interdire la production et la consommation de ces matières plastiques polluantes pour l'environnement, qui mettent des dizaines d'années à disparaître, plusieurs textes ont été votés aux niveaux français et européens. A partir de 2021, les  produits en plastique à usage unique (pailles, couverts, gobelets, cotons tiges etc. ) seront interdits dans l’Union européenne. En France, ils sont déjà interdits depuis le 1er janvier 2020. Cela fait suite à la loi de transition énergétique de 2015. Trouver des solutions pour remplacer ces produits est donc inévitable !
 

Par quoi remplacer les produits à usage unique?

Utilisez des contenants et des couverts réutilisables

Pour remplacer les couverts en plastique, ceux en inox sont idéals ! En plus de prendre peu de place et d’être solide, il s’agit d’un matériau inaltérable, recyclable à l’infini. Il existe également des couverts et assiettes en bois, qui sont réutilisables et recyclables et . Vous pouvez aussi faire le choix des assiettes en carton mais attention :  ces assiettes sont parfois recouvertes d’une fine couche de plastique. Il est donc important de vérifier qu’elles sont uniquement composées de matières végétales ou de papier. Pour des repas à emporter, demandez au vendeur de vous servir directement dans une boîte ou dans un bento en plastique, en verre, en inox, ou en bois.

Dites non aux gobelets en plastique

Les gobelets sont un véritable fléau pour l’environnement. En France par exemple, avant la loi du 1er janvier dernier, on constatait que 5 milliards de gobelets jetables étaient consommés chaque année et que seulement 1 % étaient recyclés. Si les gobelets en carton peuvent apparaître comme une bonne alternative, il s’agit finalement d’une fausse bonne idée ! La fabrication d’un gobelet en carton demande 13 fois plus d’eau et 2 fois plus d’électricité que sa version en plastique. Et il est quasiment impossible à recycler.

Pourtant, de vraies solutions alternatives aux gobelets plastiques existent, par exemple des gobelets 100 % biodégradables ou des éco-gobelets réutilisables plusieurs centaines de fois et recyclables.   Ce sont les solutions les plus économiques. Mais l’option la plus durable reste d’opter pour une tasse ou une gourde !

Privilégiez les pailles durables

De nombreuses alternatives simples et durables existent pour remplacer les pailles en plastique.
Celles-ci peuvent aisément être remplacées par des pailles en inox lavables et qui ne rouillent jamais.. Tout aussi écologiques, les pailles en bambou s’avèrent presque aussi solides que les pailles en acier inoxydable et sont également réutilisables. Enfin, il existe aussi des pailles en papier et des pailles en amidon de maïs qui sont biodégradables et compostables.

Du végétal pour faire sa toilette

1400 tonnes : c'est la quantité de brosses à dents en plastique jetées par an en France. Pour les remplacer, il est conseillé d’utiliser celles fabriquées en bambou. Les poils sont en huile de ricin, écoresponsable, et, sur certains modèles,  il est même possible de ne changer que la tête.

Pour les oreilles, vous pouvez abandonner les cotons-tiges en plastique et opter pour un « oriculi ». Ce petit bâton de bois dont l’extrémité est fine et plate est lavable et réutilisable pendant des années. Autre alternative zéro déchet : le coton-tige réutilisable. Celui-ci est constitué d’une tige en nylon rigide et d’un embout en silicone médical lavable.
Enfin, vous pouvez aussi choisir d’utiliser des cotons-tiges jetables, composés de tiges biodégradable en carton, en papier ou en bambou.

Pour ce qui est des cotons souvent utilisés pour se démaquiller, 25 millions de tonnes sont produits chaque année. Cette production a un énorme impact écologique puisque un kilo de coton nécessite la consommation de 5260 litres d'eau. Ainsi pour les remplacer, adoptez des lingettes lavables fabriquées à partir de bambou, d'eucalyptus, de tissu ou de coton bio. Le gant démaquillant, composé de fibres végétales, est aussi une autre bonne alternative. Il suffit de le mouiller pour nettoyer sa peau en profondeur, sans aucun produit cosmétique. 

Adoptez les serviettes en tissus

Le papier essuie-tout et les mouchoirs en papier constituent une part très importante de déchets.
D’après une étude de l’ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie), chaque Français consomme 2 kg d’essuie-tout par an, ce qui représente environ 134 000 tonnes de déchets chaque année. Et contrairement à ce que l’on pourrait croire,  il n’est pas recyclable car  il est trop sale lorsqu’il est jeté.

Pour réduire ses déchets, rien de tel que de s’inspirer des habitudes de nos grands-parents en se procurant des mouchoirs en tissus et des serviettes de table. Prenez aussi l’habitude d’utiliser  éponge, chiffon et tissus en microfibres pour faire le ménage.

Bannissez le café en dosette

Aujourd’hui que ce soit chez nous ou au bureau nous sommes encore nombreux à utiliser des capsules, composé notamment de plastique et d’aluminium. Ces capsules se recyclent mal et sont à l’origine d’une pollution importante.

Pourquoi ne pas opter pour une machine à café à grains   ?  Elle offre de multiples avantages . D’abord pour votre  porte-monnaie puisque le café en grains est moins cher que les dosettes.  En outre, elle permet de conserver les arômes car les grains sont moulus sur l’instant.

Pour aller plus loin, consultez notre article Comment réduire vos déchets ?

 

Remplacer les produits plastiques à usage unique

Partager

Informations non-contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. Generali ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.