Skip to main content
 Assurance décès, assurance obsèques : quelles particularités ?

Assurance décès, assurance obsèques : quelles particularités ?

Au lendemain d’un deuil, il est toujours difficile pour la famille de faire face aux obligations administratives et financières. Deux solutions permettent d’éviter des dépenses souvent importantes à vos proches : l’assurance obsèques et l’assurance décès. Attention toutefois à bien saisir les différences entre ces deux assurances qui peuvent être complémentaires.

Assurance obsèques : organiser et financer vos funérailles

L’organisation de funérailles demande un budget non-négligeable. Pour les obsèques, il faut compter en moyenne, entre 2 500 et 4 500 euros selon la Confédération des pompes funèbres et de la marbrerie, auxquels s’ajoute l’éventuel achat de la concession funéraire. 

L’assurance obsèques a pour objectif de provisionner un capital destiné à couvrir ces frais le moment venu. Le montant des cotisations dépend de l’âge et du type de versement choisi pour le paiement de celles-ci (unique, temporaire, viager). Plus vous avancez en âge, plus les cotisations seront élevées. 

Deux types de contrats existent :

  • Le contrat en capital

Lors du décès, le capital destiné au paiement des funérailles est versé aux bénéficiaires désignés dans le contrat. Aucune prestation ou obligation n’est liée à l’organisation des obsèques. Les proches devront s’en occuper par eux-mêmes. Attention, le capital peut parfois ne pas suffire à payer la totalité des frais d’obsèques.  

  • Le contrat en prestations

Le contrat en prestations permet d’une part de planifier et d’autre part de financer ses funérailles de A à Z de son vivant. Choix du mode d’inhumation, du cercueil ou de l’urne funéraire, des fleurs, des faire-part de décès, du type de cérémonie (religieuse ou civile)...Tous les détails sont convenus à l’avance. Lors du décès, un capital est versé directement à l’opérateur funéraire mandaté par le défunt pour exécuter ses volontés.

Assurance décès : aider financièrement vos proches

L’assurance décès, également appelée assurance prévoyance, va bien au-delà du règlement des frais d’obsèques. 

Son objectif est surtout d’accompagner financièrement vos proches le temps qu’ils s’adaptent à leur nouvelle situation. Le capital transmis pourra être utile à votre conjoint(e) pour payer les frais de succession et de notaire et compenser la baisse de revenus du foyer. 

Le contrat prévoyance peut inclure différentes garanties: 

  • versement d'une rente éducation à vos enfants pour le paiement de leurs frais d'études ;
  • versement d'un capital doublé à vos bénéficiaires si le décès est accidentel ; 
  • versement d’une rente sur dix ou vingt ans pour une personne qu’il s’agisse  d’un proche  ou d’un membre de votre famille.
  • assistance pour gérer les démarches administratives...  

En cas d’invalidité

L’assurance décès ou de prévoyance peut également couvrir les risques liés à l’invalidité et à la perte irréversible d’autonomie. Selon les cas, le souscripteur bénéficiera d'indemnités journalières, d'une rente ou d'un capital ainsi que d’une assistance (aide ménagère, garde des enfants…). 

Si grand nombre de salariés sont assurés par leur employeur en cas d’invalidité et de perte irréversible d’autonomie, ce n’est pas le cas de certains employés non-cadres, des travailleurs indépendants et des chefs d’entreprise : l’assurance décès est dès lors particulièrement utile.

Les contrats de prévoyance

Les contrats de prévoyance individuelle sont modulables. 

  • Vous choisissez les bénéficiaires du capital, y compris en dehors du cadre juridique familial.
  • Le montant et la fréquence des cotisations dépendent du capital assuré, de votre situation familiale, de votre âge et de votre état de santé. Certains contrats peuvent prévoir par exemple que les fumeurs paient des cotisations plus élevées que les non-fumeurs.

Nos solutions

Partager

Informations non-contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. Generali ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.