Sport : à la rentrée, reprenez doucement

 
19/09/2017

Les vacances d’été, c’est bien connu, sont faites pour se détendre ! Et notre corps n’est plus habitué à l’effort physique. Alors à la rentrée, si l’on s'est décidé pour la reprise du sport, attention ! Il faut le faire avec précaution...

Sport : à la rentrée, reprenez doucement

Avec les vacances, vous vous êtes peut-être laissé aller à un régime alimentaire un peu plus riche que d’habitude ? Et peut-être aussi à moins d’efforts physiques ? Il peut arriver, également, que l’on marche moins, préférant le farniente au bord d’une piscine, par exemple.

Bref, avant de reprendre vos activités sportives, prenez quelques précautions élémentaires pour réhabituer votre corps à l'effort.

Faites un bilan médical

Surtout après 35 ans, ne reprenez pas le sport sans avis médical ! Votre médecin pourra mesurer votre rythme cardiaque au repos, votre tension, etc. mais aussi vous prescrire, s’il le juge nécessaire, un test d’effort. Le plus souvent pratiqué dans un hôpital, il consiste à courir sur un tapis, par exemple, tandis que des capteurs mesurent si votre corps est prêt à fournir un effort physique.

Une fois ce bilan fait et le feu vert de votre médecin obtenu, équipez-vous d’un cardiofréquencemètre qui va surveiller votre rythme cardiaque. Toute anomalie sera ainsi facilement décelée et vous conduira peut-être à consulter.

Reprenez doucement

Ce fameux record de vitesse que vous visiez au printemps ? Vous pouvez l’oublier, au moins provisoirement. Il va falloir réhabituer votre corps à l’effort et cela ne se fait pas du jour au lendemain. Et plus l’on vieillit, plus l’on met du temps à se remettre dans le bain. Échauffez-vous longuement et visez davantage l’effort progressif que la performance. Un exemple ? Pas de course d’une heure dès la première séance ! Commencez par un quart d’heure, faites 20 minutes le lendemain, et augmentez petit à petit.

Surveillez votre corps

Les courbatures après l’effort, le plus souvent le lendemain matin, c’est normal ! Mais attention, si elles sont trop douloureuses, c’est sans doute que vous avez trop forcé. Soyez donc bien attentif au message que vous transmet votre corps. Et surtout, n’oubliez pas une règle simple : ne faites pas une nouvelle séance de sport tant que vous ressentez encore les courbatures de la précédente ! C’est le signe, tout simplement, que vous n’êtes pas prêt.

Durant la séance, pensez à bien vous hydrater, plus encore que d’habitude. Toutes ces précautions vont vous permettre de reprendre sereinement le sport et de monter peu à peu en puissance. Pour la bonne cause, puisque le sport à dose raisonnable ne peut que vous aider à vivre mieux et plus longtemps !

Informations non contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. GENERALI ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.