Skip to main content

Voyages : comment limiter son impact sur la planète ?

Si le voyage est une merveilleuse aventure, celle-ci peut cependant coûter très cher à la planète. Un seul vol aller-retour Paris-New York émet ainsi près d'une tonne de dioxyde de carbone par passager.

Si le voyage est une merveilleuse aventure, celle-ci peut cependant coûter très cher à la planète. Un seul vol aller-retour Paris-New York émet ainsi près d'une tonne de dioxyde de carbone par passager.

En 2030, il devrait y avoir 1,8 milliard de touristes dans le monde. Ce chiffre est d'autant plus inquiétant dès lors que le secteur du voyage représente 8 % des émissions de gaz à effet de serre sur la planète. Le changement climatique étant notre responsabilité à tous, voici quelques conseils pour s'orienter vers des voyages moins polluants.

generali-sustainable-travel-french-03.gif

 

Qu’est-ce qu’une empreinte carbone ?

Votre empreinte carbone est la quantité de dioxyde de carbone rejetée dans l’atmosphère par vos activités quotidiennes. Cette quantité dépend de facteurs tels que vos modes de transport ou de chauffage, sachant que des petits changements peuvent avoir de gros effets !

Privilégiez les moyens de transport durables

Préférez le voyage par voie terrestre à celui par voie aérienne. Par exemple, pourquoi ne pas réserver un billet de train plutôt qu’un billet d’avion ? Essayez également de voyager léger car un chargement plus lourd fait brûler à l’avion davantage de carburant.

Logez-vous de manière écoresponsable

Vérifiez les installations de l'hébergement qui vous intéresse. Dispose-t-il de panneaux solaires, d'un composteur ou encore d'ampoules à économie d’énergie ? Envoyez un e-mail aux établissements au sein desquels vous envisagez de séjourner pour en savoir plus sur leurs engagements durables avant de réserver !

Évitez de louer une voiture

Explorer un nouvel endroit est l’occasion de marcher plus, la meilleure façon de profiter du paysage et de l’air pur ! Si vous n’avez pas la possibilité de marcher, cherchez des locations de vélos, étudiez l'offre locale de transports en commun ou encore optez pour des taxis électriques. Ces alternatives permettront également de vous imprégner de la culture et de vivre de la même manière que les habitants de votre destination.

Mangez local

La nourriture a sa propre empreinte carbone, alors mangez local et de saison pour éviter les aliments qui ont fait le tour du monde ! Les restaurants peuvent inciter à commander toujours plus, mais essayez de ne pas gaspiller.

Évitez le plastique

Dites non au papier bulle et pensez à des alternatives écologiques toutes aussi efficaces pour emballer vos souvenirs, telles que d’anciens journaux ou des vêtements.

Partager