Skip to main content
Prélèvement des impôts à la source : suivez le guide

Prélèvement des impôts à la source : suivez le guide

Le prélèvement à la source implique une imposition sur les revenus de l’année en cours. A partir de janvier 2019, vous paierez l’impôt sur les revenus de 2019. Voici un rappel des changements et notre infographie récapitulative.

En théorie, tous les contribuables sont concernés, excepté quelques catégories de revenus imposés selon des règles propres à leur régime (revenus de capitaux mobiliers, plus-values immobilières notamment). La plupart des personnes imposées, ne verront pas de différence car leurs revenus sont stables.

Le paiement

Il est étalé sur 12 mois au lieu de 10 avec la mensualisation.

  • Si vous êtes salarié, votre employeur règle l’impôt en le soustrayant de votre salaire. Il se matérialise par une ligne supplémentaire sur la fiche de paie.
  • Si vous êtes en recherche d’emploi ou retraité, Pôle Emploi ou vos caisses de retraite s’en chargent.
  • Si vous êtes travailleurs non-salariés, que vous percevez des revenus fonciers, des rentes viagères à titre onéreux ou des pensions alimentaires, l’administration prélèvera un acompte calculé sur la base des derniers revenus connus — l'acompte sera régularisé par la suite.

La déclaration

La déclaration de revenus ne disparaît pas. Elle vous parviendra pré-remplie, entre avril et juin, avec les revenus de l’année précédente. Vous devrez la vérifier et la renvoyer à votre centre des impôts. C’est cette déclaration qui détermine le taux d’imposition transmis à l’employeur ou aux organismes payeurs.

Les « plus »

  • Il y aura moins de décalage entre vos revenus et vos impôts, s'il vous arrivait de voir vos revenus baisser d’une année sur l’autre.
  • Vos héritiers, en cas de décès, n’auront plus à s’acquitter de l’impôt sur le revenu puisque vous l'aurez payé « en temps réel » de votre vivant.

Les « moins »

  • Les jeunes actifs entrant sur le marché du travail auront désormais des impôts à payer dès la première année.
  • La transparence induite par la réforme sur le niveau de revenu et le taux d’imposition pourrait vous gêner, si vous n'optez pas pour le taux « neutre » visé par la loi (grille de taux fixée en fonction du niveau de revenus).

L'année blanche, qu’est-ce que c’est ?

Le terme « année blanche » signifie que vous ne serez pas imposé sur les revenus de 2018. C’est-à-dire qu’en 2018, vous avez payé votre impôt sur les revenus de l’année 2017. En 2019, vous paierez directement vos impôts sur vos revenus de 2019. Une régularisation sur vos revenus exceptionnels perçus en 2018 sera effectuée en 2019.

Et les crédits d’impôts ?

Le bénéfice des réductions et des crédits d’impôt acquis au titre de 2018 sera maintenu.

prélèvement à la source
 
 

 

Nos solutions

Partager

Informations non-contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. Generali ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.