Comment compenser une perte d'exploitation ?

 
09/09/2016
Comment compenser une perte d'exploitation ?

Un incendie a ravagé mon épicerie. Je n’ai pas d’assurance perte d’exploitation. Est-il trop tard pour en souscrire une ?

Marc Rollo, chef de produit Dommages aux biens et Responsabilités chez Generali répond :

Comme toutes les assurances, la garantie perte d’exploitation prend effet au moment de la souscription et ne garantit pas le passé. Elle aide à faire face aux conséquences d’un sinistre et est conseillée quelle que soit votre activité.

Votre multirisque professionnelle prend en charge les dommages causés par un incendie, un dégât des eaux ou encore un acte de vandalisme. Elle garantit la remise en état des locaux et des équipements, mais elle ne compense en rien le manque à gagner. Or, la perte d’un stock à l’approche des fêtes, l’immobilisation d’une machine conditionnant toute la production ou les simples lenteurs administratives préludant à la réouverture de certains commerces peuvent avoir des conséquences irréversibles.

Véritable assurance vie de l’entreprise, la garantie perte d’exploitation finance vos frais fixes, vos salaires et la perte de résultat, en proportion de la baisse du chiffre d’affaires pendant la période de remise en état. Cette assistance peut vous accompagner durant deux ans, la durée devant être choisie en fonction de la complexité de la remise en route de l’activité. L’assureur et l’entreprise ont un intérêt commun : accélérer au maximum la reprise d’activité. Recours à la sous-traitance, location de matériel… La compagnie met tout en œuvre pour limiter vos pertes et vous permettre de redémarrer dans les meilleures conditions.

Crédits photo : S.d'HALLOY (2016)

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.