Déplacement en vélo : comment êtes-vous assuré ? 

 
08/11/2017

Vous êtes de plus en plus nombreux à utiliser le vélo pour vos déplacements en ville. Ce mode de transport est écologique et bon pour la santé. Sa simplicité d’utilisation vous séduit de plus en plus : pas de parcmètre, ni de difficulté pour se garer. Et aucune assurance obligatoire ! Mais que se passe-t-il en cas d’accident ?

Assurance et vélo

Vous avez un accident avec un autre véhicule

Si vous avez un accident avec une voiture, une moto, un camion ou un bus, vous êtes intégralement indemnisé par l’assurance de l’autre véhicule en cas de blessures.

Mais vous ne serez pas indemnisé en cas de faute volontaire, ni de faute inexcusable si elle a été la cause exclusive de l'accident.

Il s’agit d’une faute volontaire d’une exceptionnelle gravité exposant sans raison valable son auteur à un danger dont il aurait dû avoir conscience. La faute inexcusable ne peut pas vous être opposée si vous avez moins de 16 ans, plus de 70 ans ou si vous êtes invalide à 80 %.

En cas de dommages à vos biens (vélo, vêtements...), vous serez là encore indemnisé par l’assurance de l’autre véhicule, sauf si c’est vous qui avez causé l’accident en raison d’une faute de circulation. Si vous avez brûlé un feu rouge par exemple.

Vous tombez seul

Si vous tombez tout seul de votre vélo, la Sécurité sociale et votre mutuelle remboursent vos frais médicaux et vos frais d’hospitalisation en cas de dommages minimes.

En cas de séquelles, votre contrat prévoyance peut vous rembourser, selon les conditions établies :

  • les frais de soins plus importants ;
  • les indemnités journalières pour compenser une perte de salaire ;
  • des prestations complémentaires en cas d’invalidité ou d’incapacité ;
  • et un capital en cas de décès.

Votre vélo ne sera indemnisé que si vous avez souscrit un contrat d’assurance spécifique.

Vous avez un accident avec un autre cycliste ou un piéton

Si vous n’êtes pas responsable de l’accident, c’est l’assurance responsabilité civile de l’autre cycliste ou du piéton qui vous indemnise.

Si vous êtes responsable, c’est l’assurance responsabilité civile comprise dans votre contrat multirisques habitation qui va indemniser le piéton ou l’autre cycliste blessé.

Et si vous avez loué votre vélo ?

Si vous avez emprunté votre vélo dans une borne en libre-service, aucune assurance ne vous est proposée. Il est donc indispensable de bien vérifier vos contrats d’assurance personnels.

Si vous avez loué votre vélo chez un loueur privé, il est possible qu’il existe une assurance dans le contrat de location. Ses garanties peuvent varier d’un loueur à l’autre. Pensez à les vérifier au moment de la signature du contrat.

En cas de litige

En cas de litige lié à votre accident, la protection juridique de votre assurance multirisque habitation peut vous aider à vous défendre. Elle vous assistera dans vos démarches et pourra effectuer si besoin un recours judiciaire.

Informations non contractuelles à caractère publicitaire. Les garanties peuvent donner lieu à exclusions, limitations et franchises. Pour connaître le détail, l’étendue et les conditions de garantie, reportez-vous aux dispositions générales et particulières du contrat. La souscription d’un contrat demeure soumise à nos règles d’acceptation des risques.