Problèmes de santé à l’étranger, que faire ?

 
24/11/2017

Vous avez votre billet en poche et vous faites vos valises ? Pensez à vérifier si vous êtes bien couvert en cas de soucis de santé. Car tomber malade à l’étranger peut coûter cher. Jusqu’à 100 000 € pour un passage aux urgences aux Etats-Unis !

Problèmes de santé à l’étranger, que faire ?

Vous voyagez en Europe

Dans un premier temps, pensez à vous procurer la carte européenne d’assurance maladie (CEAM).
Elle vous permettra d'attester de vos droits à l'assurance maladie en Europe et de bénéficier d'une prise en charge sur place de vos soins médicaux, selon la législation et les formalités en vigueur dans le pays. Vous pouvez en faire la demande auprès de votre caisse d’assurance maladie au moins deux semaines avant le départ. Cette démarche s’effectue sur place, par téléphone (36 46) ou sur internet.

Si le délai est trop court, votre caisse d’Assurance Maladie vous délivrera un certificat provisoire de remplacement, valable 3 mois. Il vous garantira les mêmes droits.

Si vous voyagez sans la CEAM, vous pourrez éventuellement être remboursé à votre retour en France. Pour cela, vous devez conserver toutes les factures et les justificatifs de paiement et les adresser à votre caisse d'Assurance maladie avec le formulaire « Soins reçus à l'étranger ».

 

Vous voyagez dans le reste du monde

Si vous partez dans un pays situé en dehors de l’espace économique européen, seuls les soins médicaux urgents et imprévus pourront éventuellement être pris en charge par l’Assurance maladie à votre retour.

En cas de problèmes de santé, vous devrez payer vos frais médicaux sur place et envoyer tous les justificatifs ainsi que le formulaire « Soins reçus à l'étranger » à votre caisse. C’est le médecin conseil du service médical qui accordera ou non le remboursement de vos soins.

Avant votre départ n’oubliez pas de vous renseigner sur l'état sanitaire du pays et sur les frais médicaux qui resteront éventuellement à votre charge. En effet, dans certains pays, les soins, notamment hospitaliers, coûtent très chers et ne sont pas intégralement couverts par l’Assurance maladie. Il est donc prudent d'être couvert par un contrat d'assurance ou d'assistance.

 

L’assurance rapatriement

Si vous avez payé votre voyage par carte de crédit, pensez à vérifier les garanties proposées par votre organisme bancaire car votre carte peut inclure une assurance rapatriement.

En cas de problème de santé sur place, contactez le service assistance de votre carte. C’est lui qui décidera d’une hospitalisation sur place ou d’un rapatriement en fonction de votre situation.

Vérifiez également tous vos contrats avant de partir : complémentaire santé, habitation, voiture… Ils disposent peut-être d’une garantie d’assistance médicale à l’étranger.

Enfin, si vous jugez que votre niveau de remboursement des soins est toujours insuffisant, vous pouvez souscrire un contrat d’assistance ou d’assurance rapatriement auprès de votre agence de voyage, d’une société d’assistance ou de votre compagnie d’assurance.

 

Dans tous les cas, avant de partir vérifiez les garanties de vos contrats pour ne pas faire de doublons et sur place, soyez prudent !

Informations non contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. GENERALI ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.