Skip to main content

Quels sont les troubles du spectre autistique ?

L’autisme, qui affecte environ 700 000 personnes en France, prend des formes variées selon les individus. À l’occasion de la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme, le 2 avril dernier, le point sur ce que sont les troubles du spectre autistique et la manière dont ils se manifestent.

Que signifie l’expression « troubles du spectre autistique » ?

Si on parlait auparavant simplement d’autisme, au singulier, ce dernier affecte de manière très différente les personnes qui en sont atteintes. Toutes ne présentent pas l’ensemble des symptômes associés à l’autisme et pas avec la même intensité. Par ailleurs, ces manifestations peuvent évoluer dans le temps. Les expressions « troubles du spectre autistique » ou « troubles du spectre de l’autisme » (TSA) visent à rendre compte de cette diversité de situations.

L’origine de ces troubles est multifactorielle et en grande partie génétique. Ils sont dus à des anomalies dans le neurodéveloppement des individus.

Quels sont les troubles du spectre autistique et comment se manifestent-ils ?

Les TSA apparaissent de manière très précoce chez l’enfant et perdurent à l’âge adulte. Ils se manifestent dans trois domaines principaux.

  • Les personnes atteintes rencontrent tout d’abord des difficultés à établir des interactions sociales.
  • Elles souffrent également de troubles de la communication, qui peuvent concerner tant le langage que la communication non-verbale, mais pas forcément les deux.
  • Enfin, elles présentent aussi des troubles du comportement et développent par exemple des centres d’intérêt restreints, des activités ou des gestes stéréotypés ou répétitifs.

Les personnes atteintes de TSA tolèrent par ailleurs plutôt mal le changement et peuvent présenter une sensibilité exacerbée à leur environnement (lumière, contact, sons, etc.).

À savoir. Si les troubles du spectre autistique altèrent le développement de la personne qui en est atteinte, ils ne s’accompagnent pas systématiquement d’une déficience intellectuelle. Les personnes atteintes du syndrome d’Asperger, qui fait partie des TSA, présentent par exemple un très bon développement intellectuel.

Quels sont les signes de troubles du spectre autistique chez l’enfant ?

Les TSA se manifestent tôt. Les premiers signes sont susceptibles d’apparaître dès 18 mois : l’enfant réagit par exemple peu aux personnes qui l’entourent, ne regarde pas dans les yeux, reste silencieux ou adopte des mouvements répétitifs.

Plus tard, les troubles peuvent se manifester par un enfant peu intéressé à jouer avec ses camarades, qui répète en permanence certains mots ou encore s’inflige des blessures.

En cas d’inquiétude, n’hésitez pas à faire part de vos interrogations à votre médecin traitant. Il pourra alors faire un examen approfondi et vous orienter vers une équipe spécialisée en cas de suspicion de TSA pour établir un diagnostic.

Plus tôt les troubles sont repérés et diagnostiqués, meilleure est la prise en charge de la personne atteinte. Toutefois, cette prise en charge est adaptée à la situation de chaque autiste. Si certains rencontrent des difficultés d’apprentissage et d’insertion sociale, d’autres présentent des symptômes si légers, qu’ils ne sont repérés qu’à l’âge adulte. S’agissant des enfants, l’ambition de la dernière stratégie nationale pour l’autisme est de généraliser leur accès à l’école.

 

Sources :

INSERM

www.handicap.gouv.fr

Assurance Maladie

Partager

Informations non-contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. Generali ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.