Vous avez investi dans un logement étudiant ? N’oubliez pas de l’assurer. Encore faut-il savoir comment... Faisons le point.

L’assurance du propriétaire non-occupant

Vous êtes propriétaire d’un logement étudiant ?
 
Votre locataire doit souscrire une assurance multirisque habitation (si vous louez le bien vide), et vous apporter la preuve de cette assurance. En cas de défaut d’assurance, vous pouvez résilier le bail.

Si vous louez meublé, rien n'impose à l’étudiant de souscrire une assurance habitation, sauf si vous l’exigez. Ceci sera alors mentionné dans le bail.

En revanche, afin de vous protéger d’éventuels dommages causés à votre bien (incendie, dégât des eaux, vol…), il vous est vivement recommandé de vous assurer. L’assurance dite « propriétaire non-occupant »  prendra le relais entre 2 locataires, quand le logement sera vacant.

Enfin, la Loi vous oblige à vous assurer en qualité de co-propriétaire pour votre responsabilité vis-à-vis des tiers, cette garantie est également offerte par l'assurance dite « propriétaire non-occupant ».

Garantir les litiges avec un tiers

Autre assurance conseillée : une protection juridique qui vous aidera à défendre vos intérêts en cas de litige avec vos locataires. Certains contrats  pensés pour les propriétaires incluent également une assistance au recouvrement des loyers impayés.

S’assurer contre les impayés

Vous pouvez également souscrire un contrat vous aidant à faire face aux loyers impayés.
Le dispositif GRL  (Garantie des risques locatifs) a été créé en 2006 à la suite d’un accord entre l’État et les organismes collecteurs du 1 % logement. Il permet à un propriétaire bailleur de souscrire une assurance (auprès d’un assureur ayant adhéré à ce dispositif) pour se prémunir contre le risque d’impayé. La prime d’assurance dépend de la situation matérielle et financière du locataire.

À noter : si vous souscrivez une assurance GRL, vous ne pouvez réclamer à votre locataire la caution d’un tiers.

Pour aller plus loin, consultez nos dossiers conseils :

 

Dossier mis à jour le 18/08/2014

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.