Comme de nombreux Français, vous voulez franchir le pas et devenir propriétaire ? Que vous choisissiez un appartement neuf, une maison de ville ou une ancienne demeure à la campagne, organisation et rigueur seront de mise pour une opération « accession à la propriété » réussie ! Voici quelques conseils pour vous y retrouver dans la longue liste des formalités et démarches à accomplir...

Agence immobilière ou annonces de particuliers ?

Agence immobilière ou annonces de particuliers ?Si vous avez du temps à consacrer à la recherche de votre futur logement, vous pourrez réaliser des économies :  le montant des honoraires d'une agence immobilière pourra alors être consacré à d'autres frais. En revanche, il vous faudra dans ce cas apprendre à lire entre les lignes pour déceler le bon rapport qualité/prix.
 
Si vous préférez faire appel à un professionnel, vous pourrez gagner en temps et en efficacité : les agents immobiliers sont au fait des prix et des meilleures offres dans le secteur que vous avez choisi. Ils pourront vous conseiller selon vos besoins et vous éviter des déplacements inutiles.
Pourquoi ne pas démarrer par une recherche sur Internet, où vous trouverez aussi bien les offres des particuliers que celles des professionnels de l'immobilier ?
 

Dans tous les cas, consultez l'Agence Départementale d'Information sur le Logement de votre département. Elle offre aux particuliers un conseil complet et gratuit sur toutes les questions relatives au logement : construction, acquisition, amélioration, location, fiscalité, copropriété...  Si votre département ne dispose pas d'agence, rendez-vous sur le site national de l'ANIL.

Vous avez trouvé votre « home sweet home » ?

diagnostics techniquesAvant de vous engager, consultez l'ensemble des diagnostics techniques fournis par le vendeur. Effectués par des experts, ils évaluent les risques d'exposition au plomb, la présence d'amiante ou de termites, les risques naturels et technologiques, les performances énergétiques, l'état de l'installation intérieure du gaz et, depuis le 1er janvier 2009, l'état des installations électriques.

 

Passage à l'acte... notarié

Deux étapes sont nécessaires à l'achat d'un bien immobilier : l'avant-vente et l'acte de vente notarié.

L'avant-vente (ou pré-vente, ou promesse de vente, ou compromis de vente) vous permet de réserver officiellement le bien immobilier choisi. 
Vous devrez en général, lors de la signature de cet acte, verser un acompte sur le prix du bien.

Une fois le contrat d'avant-vente signé et toutes les formalités remplies, vous  pourrez passer devant le notaire pour signer l'acte de vente définitif avec le vendeur. Si vous avez fait un emprunt immobilier, le notaire devra avoir reçu les fonds le jour « J ». Il ne vous reste qu'à signer... et payer pour recevoir les clés de votre acquisition ainsi qu'une copie authentique de l'acte de vente à conserver avec soin : votre nouveau titre de propriété !

Côté financier, quels frais prévoir ?

frais de notaire - frais de créditPour aborder votre future vie de propriétaire en toute sérénité, ne négligez rien dans votre budget global d'accession à la propriété.

Si au prix d'achat (appartement, maison déjà construite, maison + terrain) vous avez déjà ajouté les éventuels frais d'agence immobilière, n'oubliez pas de prévoir également :

  • Les frais de notaire (3% pour le neuf, 7% pour l'ancien)
  • Les frais de crédit si vous empruntez
  • Les travaux éventuels
  • Les frais d'emménagement
  • La taxe foncière qui vient s'ajouter à la taxe d'habitation
  • Les charges de co-propriété si vous achetez un appartement ...

Et côté assurances ?

L'assurance Habitation

Si l'assurance habitation n'est pas obligatoire pour un propriétaire, s'en passer serait une très mauvaise idée d'économie. Vol, incendie, dégâts des eaux... les frais occasionnés par un sinistre peuvent être très importants et seraient, faute d'assurance, entièrement à votre charge. Il en est de même pour les dommages que vous pourriez causer à autrui !

En revanche, acquérir un logement est l'occasion de revoir votre contrat et d'en choisir un mieux adapté à vos nouveaux besoins et à votre budget.

Enfin, n'oubliez pas d'assurer votre nouvelle acquisition dès le transfert de propriété, même si vous n'emménagez pas immédiatement.

 Faire un devis Habitation en ligne pour obtenir un tarif personnalisé

 

L'assurance de votre crédit

Appelée aussi « Assurance Emprunteur », elle garantira votre emprunt immobilier (en cas de décès, d'incapacité et/ou invalidité) pendant toute la durée de celui-ci.

Si cette assurance n'est pas obligatoire, elle est bien souvent exigée par l'organisme prêteur. Votre banquier ne peut exiger que vous souscriviez le contrat d'assurance qu'il propose : vous pouvez choisir librement votre assureur. Consultez nos offres assurance emprunteur.

 

Liens utiles

Dossier mis à jour le 04/09/2013

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.