Vous avez hérité d’un bien immobilier que vous avez décidé de revendre. Est-il préférable d’acheter votre résidence principale ou de placer cette somme et de rester locataire ? Devriez-vous placer cet argent et emprunter pour acquérir une résidence principale ? Le calcul mérite d’être fait.

Deux stratégies différentes…

Deux options s’offrent à vous :

  • mobiliser une partie ou la totalité de votre capital pour acheter votre logement,
  • placer votre argent, le laisser « travailler » et rester locataire.

… à adapter selon votre situation

Il semble raisonnable de rester locataire si l’argent que vous consacreriez à un achat immobilier vous rapporte plus, une fois placé, que le montant du loyer.

Toutefois, d’autres critères peuvent entrer en jeu. Votre situation fiscale, par exemple. Si vous êtes redevable de l’ISF, la résidence principale bénéficie d’un abattement de 30 % de sa valeur.

D’autre part, les frais occasionnés par l’achat d’un bien immobilier (frais de notaire, travaux de remise en état…) doivent être pris en compte avant toute décision.
 

Acheter ou louer : le calculateur en ligne...

La valeur du bien reçu en héritage ne vous permet pas, une fois revendu, d’acheter votre logement ? Cette somme constituera néanmoins un apport personnel.

Pour savoir si vous devez, avec cet apport, acheter ou louer, vous pouvez utiliser le calculateur de la finance pour tous, un site proposé par l’Institut pour l’éducation financière du public.

Dossier mis à jour le 19/11/2014

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.