Un remariage n’a aucune influence sur votre propre retraite. En revanche, si votre premier conjoint est décédé et que vous percevez une pension de réversion, le remariage peut avoir des incidences financières, à prendre en compte si vous souhaitez vous engager à nouveau.

Vous vous remariez avant la liquidation de votre retraite

Contrairement à une idée reçue, le remariage ne prive pas du droit à la réversion: il peut en revanche modifier le montant de la pension. Selon l'évolution des revenus de votre foyer, la pension de réversion sera revue à la hausse ou à la baisse (héritage, reprise d’activité…). Vous avez l’obligation d’informer les caisses de retraite de tout changement de votre situation financière.

En cas de remariage, les revenus de votre nouveau conjoint seront ainsi pris en compte et risquent de faire baisser le montant de la pension versée. Elle sera totalement suspendue si les revenus du couple sont supérieurs à 30 684 € (en 2012).

Vous vous remariez après votre départ en retraite

A compter de 3 mois après la date à laquelle vous êtes entré en jouissance de l’ensemble des retraites de base et complémentaire (ou entre 60 et 62 ans, selon votre date de naissance, si vous ne pouvez prétendre à aucune retraite personnelle), le montant de la réversion du régime de base ne peut plus être révisé. Dès lors que la pension n'est plus révisable, aucun évènement de quelque nature que ce soit ne sera susceptible de la modifier, hors les revalorisations périodiques. Un remariage postérieur à cette date n'aura donc pas d'incidence.

Réversion, remariage et retraites complémentaires

Le remariage supprime toujours le droit à la pension de réversion versée par les régimes de retraite complémentaires, que celui-ci ait lieu avant ou après liquidation de votre retraite. Ce droit ne peut en aucun cas être rétabli à la suite du décès d’un second conjoint ou d’un divorce. En revanche, conclure un Pacs ou vivre en couple n'aura aucune incidence.

Si vous n'étiez pas salarié du secteur privé

Voici un récapitulatif des conséquences d’un remariage sur le droit à pension de réversion pour les autres régimes de retraite :

Retraite des fonctionnaires :

  • régime de base : suppression du droit à réversion
  • retraites complémentaires : suspension de la réversion.

Retraite des artisans :

  • régime de base : maintien de la réversion
  • retraites complémentaires : suspension de la réversion.

Retraite des commerçants :

  • régime de base : maintien du droit à réversion
  • retraites complémentaires : suppression du droit à réversion

Retraite des exploitants agricoles :

  • régime de base : maintien du droit à réversion
  • retraites complémentaires obligatoires : suppression de la réversion.

Retraite des professions libérales (sauf avocats) :

  • régime de base : maintien du droit à réversion
  • retraites complémentaires : selon les sections professionnelles.

Retraite des avocats : suppression de la réversion dans le régime de base et complémentaire.

Informations non contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. GENERALI ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.

Nos solutions