Skip to main content

Quelles sont les aides pour rouler plus vert ?

Vous souhaitez contribuer à la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre ou vous vous inquiétez de la mise en place de réglementations plus contraignantes pour les véhicules les plus polluants ? Des aides proposées par l’État ou les collectivités locales vous permettent de passer à un véhicule plus propre. Découvrez les différents outils mobilisables et les conditions pour en bénéficier.

Qu’est-ce que la prime à la conversion ?

La prime à la conversion vous permet d’obtenir une aide financière pour l’achat d’une voiture plus propre, en échange de la mise au rebut de votre ancien véhicule.

Ce dernier peut être une voiture ou une camionnette, dont le poids total autorisé en charge n’excède pas 3,5 tonnes. Il doit être immatriculé avant 2006 pour un véhicule essence ou avant 2011 pour un diesel. Il doit être remisé auprès d’un centre agréé véhicule hors d’usage (VHU). Leur liste par département est accessible via cette carte en ligne.

Votre nouveau véhicule doit être acheté, neuf ou d’occasion et peut-être une voiture, un petit utilitaire, une camionnette, mais aussi un deux ou trois-roues ou un quadricycle à moteur. Il doit s’agir d’un véhicule électrique ou à hydrogène, d’un véhicule hybride rechargeable ou d’un véhicule thermique classé Crit’Air 1 ou Crit’Air 2.

Bon à savoir. À partir du 1er juillet 2021, l’acquisition d’une voiture classée Crit’Air 2 n’ouvrira plus le droit à la prime à la conversion.

Quel est le montant de cette prime ?

Il est déterminé selon un barème en fonction du type de véhicule acheté, de vos revenus et du kilométrage que vous effectuez pour aller au travail.

La prime peut atteindre jusqu’à 5 000 € pour l’achat d’un véhicule électrique ou d’un hybride rechargeable, 3 000 € pour un véhicule thermique essence Crit’Air 1 ou diesel Crit’Air 2 et 1 100 € pour un deux ou trois roues ou un quadricycle électrique.

Qu’est-ce que le bonus écologique ?

Cumulable avec la prime à la conversion ou utilisable seul, le bonus écologique est un coup de pouce à l’achat d’une voiture ou d’une camionnette propre.

Son montant varie selon le type de véhicule et son prix : il va jusqu’à 7 000 € pour un véhicule électrique, 2 000 € pour un hybride rechargeable.

Pour un véhicule d’occasion, il est de 1 000 €.

Bon à savoir. Les montants du bonus pour un véhicule neuf diminuent de 1 000 € à partir du 1er juillet 2021. 

Quelles sont les démarches à effectuer ?

La prime à la conversion, comme le bonus écologique, peuvent directement vous être avancés par le vendeur ou le loueur de votre nouvelle voiture. Si ce n’est pas le cas, ou si vous achetez ce nouveau véhicule auprès d’un particulier, vous devez, pour obtenir le versement de ces aides, remplir un formulaire via le télé-service dédié.

N’oubliez pas les aides locales

En plus des dispositifs nationaux, de nombreuses collectivités proposent également des aides pour encourager une mobilité plus propre.  Elles sont recensées ici. La métropole du Grand Paris ou la région Normandie distribuent par exemple des aides à l’acquisition de véhicules à faibles émissions de CO2. Pensez à vous renseigner auprès des collectivités de votre territoire. Toutes ces aides peuvent être cumulées avec la prime à la conversion et le bonus écologique.

Sources :

Partager

Informations non-contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. Generali ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.