Skip to main content
Comment protéger votre bateau en cas de tempête ?

Comment protéger votre bateau en cas de tempête ?

Des vents moyens de 89 à 117 km/h et des rafales de 110 à 150 km/h, c’est ce qui caractérise une tempête en météorologie marine. Chaque année, plusieurs tempêtes touchent la France. Voici quelques conseils pour sécuriser votre embarcation.

Des principes élémentaires pour protéger votre bateau

Plusieurs règles s'imposent. Comme celles de tout ranger, d’arrimer au bateau les objets pouvant être transformés en projectiles, de retirer tous les éléments susceptibles d’augmenter la prise au vent (voile, tauds, bôme, éolienne, manches à air, etc.). Ou encore de fermer toutes les vannes.

Stationné dans un port ou une marina

  • Écartez votre bateau du quai et si possible des bateaux voisins.
  • Pour amortir les chocs sur la coque et minimiser l’usure des cordages, placez des pare-battages.
  • Doublez les amarres. 
  • Amarrez solidement votre bateau au ponton sur un point fort, au pied d'un mât, sur un winch (cabestan) ou sur le guindeau.
  • S'il s'agit d'une embarcation de petite taille, d'un canot par exemple, tirez-la hors de l'eau le plus loin possible du rivage et attachez-la à un endroit solide.

Le cas du mouillage

  • Si votre bateau est stationné sur ancre, dans une baie, près d'une plage, doublez le mouillage sur l’avant, laissez le maximum de longueur de chaîne afin que les ancres s’accrochent et ne mettez pas de mouillage à l’arrière pour permettre l’évitage. 
  • Si votre bateau est au mouillage sur un corps-mort, amarrez-vous sous la bouée et préférez le système de la pâte d’oie (un V qui rejoint le mouillage à une extrémité, les deux autres étant prises chacune sur un taquet) pour améliorer la résistance. 

À sec

Si le bateau est au sec sur ber, dans des lieux soumis à de forts coups de vent, il est préférable de l’assurer par des cordages ancrés au sol et de le démâter s’il s’agit d’un voilier. 
 
Vous pouvez également le mettre à l’abri dans un garage à bateau ou dans un chantier naval. Ils peuvent vous proposer de stocker le moteur de votre hors-bord dans un local adapté.

En mer

Quand la tempête se déclare,  observez comment elle se déplace.

  • Si vous êtes à proximité des côtes, éloignez-vous et veillez à ce que le bateau ne soit pas poussé vers le rivage. 
  • Si vous êtes au large dans un voilier, essayez de vous mettre à la cape. 

Numéros à connaître 

  • Le 196 est le numéro national d’urgence en mer. Si vous êtes près des côtes, il vous permet de joindre immédiatement et gratuitement un centre de sauvetage en mer 24 h/24, 7 j/7,
  • Le 112 est le numéro d’appel d’urgence européen. Si vous êtes au large, utilisez votre téléphone satellite (vous pouvez le louer pour un voyage) 
  • Votre radio VHF sur le canal 16.

Assurance et garantie

Vérifiez bien que votre contrat comporte une garantie responsabilité civile pouvant vous couvrir des dégâts éventuels causés par votre bateau aux autres. Il est aussi possible de s'assurer suivant la zone de navigation. Sachez cependant que la sécurité de votre bateau dépend de vous et de vous seul.

Nos solutions

Partager

Informations non-contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. Generali ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.