Plaisance : la navigation écologique

Plaisance : la navigation écologique

Chacun lorsqu'il navigue doit avoir conscience de la fragilité de l'écosystème marin et de l'enjeu que représente sa protection. Quelques règles de base à connaître - et à suivre ! - pour une navigation responsable...

Au port

La consommation d'eau

Certains gestes très simples permettent de préserver ce capital précieux et épuisable...

  • Maîtriser sa consommation. Investir dans de petits appareils (réducteurs de débit, stop'eau...) permet de faire de grandes économies !
  • Penser à s'équiper d'un système de collecte d'eau de pluie, et utiliser l'eau ainsi récupérée pour le rinçage du matériel ou le lavage des bateaux. Il est possible d'utiliser des osmoseurs pour purifier et recycler l'eau de pluie et de mer.

Les déchets

Les déchets ne mettent pas seulement des centaines d'années à se décomposer, ils risquent également de tuer les espèces naturelles qui les avalent avant de mourir étouffées.

  • Ne jeter aucun déchet par-dessus bord et ramasser les sacs plastiques qui flottent sur l'eau. Séparer les matières organiques et les emballages à trier, et prévoir un lieu de stockage à l'abri du vent.
  • Au port, jeter ses déchets dans les containers prévus à cet effet. Respecter les consignes de tri, et encourager les autres à faire de même.
  • Ne vidanger ses cuves d'eaux usées que dans les emplacements prévus à cet effet.

L'entretien du bateau

Moteur

  • Utiliser un moteur GPL, électrique ou quatre-temps plutôt qu'un moteur deux-temps. Objectif ? Réduire les émissions gazeuses et sonores tout en faisant des économies de carburant. Entretenir son moteur avec des lubrifiants écologiques et le faire réviser une fois par an.
  • Rester vigilant lors du remplissage des nourrices : utiliser une pompe manuelle et un entonnoir suffisamment grand pour éviter que ne se répande du carburant dans les eaux du port.

Carénage

  • Privilégier le nettoyage mécanique des coques de bateaux : sablage, décapage manuel, etc. En effet, l'application de peintures anti-salissures, dites antifoulings, agresse la flore marine. Si l'utilisation de ce type de peinture s'avère toutefois nécessaire, choisir celle qui comporte le moins de cuivre et de pesticide possible et l'appliquer avec attention, en suivant les doses prescrites. Pour les petits bateaux de plaisance, ne recouvrir que la surface utile, jusqu'à la ligne de flottaison.
  • Effectuer le carénage sur les zones du port aménagées pour la récupération et le traitement des résidus et des eaux de ruissellement.

Au large

Vie à bord

Quelques gestes simples

  • Être attentif à tous les objets légers que le vent risquerait de faire passer par-dessus bord (bouteilles en plastique, etc.). Les attacher si besoin est.
  • Utiliser un cendrier de poche ! Les mégots se décomposent très lentement et peuvent être avalés par les oiseaux.

Vaisselle et sanitaire

  • Éviter de faire la vaisselle à bord et privilégier le lavage à l'eau claire.
  • Éviter d'utiliser ses toilettes en mer, surtout près des côtes ou des lieux de baignade. Équiper l'embarcation de cuves de récupération des eaux noires. Pour l'entretien des sanitaires, choisir des produits biodégradables.

Mouillage

Les fonds marins sont fragiles, et les ancrages peuvent détériorer certaines espèces protégées, comme la posidonie*.

  • Choisir sa zone de mouillage en fonction du fond, et jeter l'ancre sur une zone sableuse de couleur claire.
  • Prévoir une longueur de chaîne suffisante. Relever l'ancre à l'aplomb du bateau ou mieux, utiliser un orin. Certains sites sont équipés de mouillages fixes : en faire bon usage !

* posidonie : plante aquatique qui fleurit sous la mer et forme de vastes herbiers indispensables à l'écosystème marin de la Méditerranée.

Pêche

  • Prendre connaissance des zones et des périodes autorisées.
  • Pour la capture des poissons, des coquillages et des crustacés, respecter les quantités et les tailles minimales autorisées afin de préserver l'écosystème marin. Utiliser un matériel en règle.
  • En plongée, être vigilant ! Ne pas détériorer les fonds marins avec ses mains ou ses palmes.

Enfin, ne pas oublier qu'une navigation responsable passe également par le respect des règles de navigation, et des plaisanciers !

Pour une Europe responsable

La valorisation des communes responsables avec le Pavillon Bleu

pavillon bleu

Depuis 1985, le Pavillon Bleu récompense chaque année les communes et les ports de plaisance qui mènent une politique de développement durable. Il est ainsi devenu le repère de qualité environnementale pour les plaisanciers en Europe.

 

Dossier mis à jour le 01/06/2016 

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.

Nos solutions