Skip to main content
Chien/chat : quelle option choisir pour faire garder vos animaux ?

Chien/chat : quelle option choisir pour faire garder vos animaux ?

Vous bouclez vos bagages pour quelques jours de vacances ou pour raisons professionnelles ? Impossible d’emmener avec vous votre compagnon à quatre pattes. Pas de panique ! Ces dernières années, de nouvelles solutions sont apparues pour faire garder votre animal.

La pension, l’option traditionnelle

Mode de garde privilégié par les propriétaires, c’est aussi le plus répandu. En pension, votre animal est hébergé, nourri et soigné sur place dans un lieu doté d’équipements adaptés et gérés par des personnes possédant une certification ou ayant suivi une formation reconnue par le ministère de l’Agriculture. Les avantages ? Votre animal peut y séjourner pendant plusieurs mois et il est surveillé en continu par des professionnels. 

Quelles recommandations ? 
N’hésitez pas à visiter la pension pour vous assurer des conditions de garde. Renseignez-vous par exemple sur la fréquence des promenades, les activités au programme, la qualité de la nourriture proposée, etc. Si votre animal apprécie la compagnie, il pourra facilement trouver des compagnons de jeu. À l’inverse, s’il a des problèmes de comportement, cette solution peut s’avérer délicate car il sera en contact fréquent avec d’autres pensionnaires. Sachez que les pensions n’acceptent que les animaux pucés et à jour dans leurs vaccins. Pensez à vérifier le calendrier de vaccination de votre animal avant de l’inscrire.  

Quels tarifs ?
En moyenne, les prix oscillent de 10 à 25 euros par jour pour un chien et de 8 à 14 euros pour un chat. Le tarifs sont généralement dégressifs selon le nombre de jours, les prestations choisies, etc.

Bon à savoir. L’établissement doit déclarer son activité à la préfecture. Il doit également suivre une réglementation sanitaire et alimentaire stricte visant au respect du bien-être animal (taille minimale de box,  présence d’un espace extérieur de détente, etc.)

L’accueil en famille, l’alternative conviviale

Les pensions affichent  « complet » ? Pourquoi ne pas de confier votre animal  à une famille d’accueil le temps de votre séjour ? Vous pouvez être mis en relation via des associations ou des sites spécialisés comme Animaute, Cani Minet, Colo4pattes, etc. 

Quelles recommandations ?
Mieux vaut que votre chien ou votre chat soit sociable car les familles possèdent souvent leurs propres animaux de compagnie. Avant de vous engager, faites connaissance avec la famille et amenez votre animal pour qu’il puisse découvrir son futur environnement et ses nouveaux compagnons de jeu. 

Établissez avec la famille un contrat de garde faisant figurer les conditions et les dates de la pension. Informez-les sur les besoins spécifiques de votre animal en matière d’alimentation, de soins médicaux ou de toilettage. 
Pensez à leur transmettre les coordonnées de votre vétérinaire ainsi que ceux d’une personne à joindre en cas d’urgence. Confiez-leur le carnet de santé de votre animal, la quantité de nourriture nécessaire à la durée du séjour et n’oubliez pas les objets qui le mettront à l’aise : panier, jouets, couverture, laisse et collier, etc.

Quels tarifs ?
Le prix peut varier d’une famille à l’autre, en fonction du type d’animal et de la durée de son séjour. Comptez 10 à 20 euros par jour pour un chien, et 5 à 20 euros pour un chat. Cela dépend aussi de vos exigences. Vous pouvez par exemple demander une garde exclusive, ce qui entraînera un coût supplémentaire. 

Garde à votre domicile, la solution pratique

Votre animal ne supporte pas de changer d’environnement ? La garde à domicile est alors l’option idéale : un pet-sitter s’installe dans votre habitation durant toute la durée de votre absence. Cela permet à votre animal de compagnie de bénéficier d’une présence jour et nuit sans quitter sa niche ou sa litière : son quotidien n’est pas perturbé malgré votre absence. 

Quelles recommandations ?
Des sites (Ani-Seniors-Services, Homesitting, Nomador, etc.) recensent des offres et des profils de gardiens à domicile. Un conseil : prenez le temps pour trouver la personne adéquate qui s’occupera à la fois de votre animal et de votre logement ! Demandez notamment autour de vous  à vos amis, proches ou collègues. Ils peuvent peut-être vous recommander la perle rare.

Quels tarifs ? 
Le montant est à convenir avec le pet-sitter. Il est souvent basé sur un prix à la nuitée avec des frais complémentaires à prévoir pour couvrir le déplacement. Restent à sa charge ses dépenses quotidiennes. Pour quatre jours, le budget peut s’élever à une centaine d’euros, mais tout est négociable. Sachez qu’il y a aussi des solutions de homesitting gratuites. Vous pouvez notamment prêter votre maison à des vacanciers qui prendront soin de votre animal en échange. Par exemple, les homesitters de la plateforme Nomador gardent des maisons gratuitement, et profitent pour découvrir de nouvelles régions, de nouveaux pays… et chouchouter des animaux de compagnie.

L’échange, l’option économique

Ce mode de garde, assez récent, est de plus en plus à la mode. Le principe est celui d’un service entre particuliers : vous laissez votre animal à une personne (ou une famille) durant vos vacances. Lorsque c’est à leur tour de partir, c’est à vous de jouer les gardiens. Simple et efficace. Plusieurs sites Internet (Animal-futé, Mr Animo, etc.) mettent en relation des particuliers qui souhaitent tenter l’expérience. 

Quelles recommandations ?
Une rencontre préalable est indispensable pour nouer une relation de confiance avec la personne ou la famille avec qui vous échangerez votre logement. Prenez le temps de discuter pour vérifier que vos attentes et principes concernant l’éducation des animaux sont identiques. 

Quels tarifs ?
Le principal avantage de ce mode de garde est sa gratuité, à l’exception d’une adhésion annuelle, si vous passez par un site qui met en relation les propriétaires (de 20 à 30 d’euros).

L’hôtel, l’alternative confortable

S’ils sont encore peu nombreux, des établissements exclusivement dédiés aux chiens ou aux chats se multiplient notamment dans les grandes agglomérations. Chambres individualisées, grands parcs de détente en extérieur, services personnalisés, room service et menus préférés, salon de toilettage et caresses à la demande… ici, tout est fait pour que votre animal se sente comme à la maison. 

Quels tarifs ?
Cette pension all-inclusive a forcément un coût : entre 20 à 60 euros la journée pour un chien et 10 à 20 euros pour un chat, selon la catégorie de la chambre, la durée d’hébergement et les types de prestations choisies.

Visites et promenades, la solution flexible


Vous avez des horaires de travail contraignants et à rallonge ? Ou vous devez être hospitalisé quelques jours ? Pour pallier votre absence momentanée, vous pouvez organiser des visites et promenades pour votre chien. Des sites spécialisés mettent en relation les propriétaires avec des pet-sitters. Une ou plusieurs fois par jour, selon vos choix, ce dernier vous remplacera pour remplir la gamelle de votre animal, le promener ou le cajoler.

Quelles recommandations ?
Ce mode de garde est notamment conseillé si votre animal est suffisamment indépendant et s’il est habitué à sortir à l’extérieur. L’avantage est sa flexibilité. Avec la personne retenue, vous programmez les jours, horaires et fréquences des visites et/ou des promenades. Leur durée est généralement d’une demi-heure. 

Quels tarifs ?
Si vous passez par un site Internet, un devis en ligne vous sera proposé. Le coût dépendra du type de prestation (visite et/ou promenade), de la fréquence, du nombre d’animaux à garder, des frais de déplacement du pet-sitter et des frais pris par le site de mise en relation…
 

A lire aussi :

Partager

Informations non-contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. Generali ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.