Skip to main content

Nos conseils pour commencer à courir avec votre chien

Entre le travail, les engagements familiaux et les tâches quotidiennes, il peut être difficile de trouver le temps de faire de l’exercice. Mais si vous avez un ami à quatre pattes à la maison, courir ensemble est un excellent moyen d’intégrer une séance de sport à votre journée, tout en cochant la case « sortir le chien » de votre liste ! Comme pour toute nouvelle activité, il est important de commencer progressivement. Voici donc nos meilleurs conseils pour débuter.

Bien se préparer

Il existe de nombreuses races de chiens, et chacune a ses propres caractéristiques. Avant de vous lancer, échangez avec votre vétérinaire pour déterminer la distance optimale pour votre chien, le meilleur type de terrain et les éventuels problèmes de santé ou d’âge à prendre en compte. Chaque chien a ses limites ! Une fois que vous avez obtenu le feu vert du vétérinaire, trouvez un endroit près de chez vous où vous pouvez courir librement et où les chiens sont acceptés. Vous pouvez investir dans une laisse et une ceinture afin d'avoir les mains libres pour faciliter vos mouvements, ainsi que dans une gamelle portable pour chien s'il fait chaud. Il est extrêmement important de rester hydraté. Veillez à emporter suffisamment d’eau pour vous deux, et n’oubliez pas non plus les sacs à déjections !

A noter : vérifiez la météo à l’avance et ne courez que si les conditions sont favorables. Lorsque les températures sont élevées, les chiens peuvent être victimes de coups de chaud et se brûler les pattes sur des matériaux comme l’asphalte ou le sable, alors essayez de rester à l’ombre et courir en forêt si possible.

S’entraîner progressivement

Commencez par une marche rapide pour échauffer vos muscles, ceux du chien et les vôtres, surtout pour éviter des blessures. Augmentez l’intensité et la durée de vos entraînements progressivement pour augmenter la tolérance, ce qui aidera également votre chien à s’habituer à courir avec vous en laisse ou à vos côtés. Pour le guider, quand vous tournez notamment, employez toujours les mêmes mots, sur le même ton de voix. Surveillez son état de fatigue et n'hésitez pas à terminer plus tôt si nécessaire.

Après l'effort

Lorsque vous rentrez chez vous, mettez une gamelle d'eau à disposition de votre chien. Vérifiez toujours si ses pattes ne sont pas blessées ou si elles n'ont pas des parasites (tiques notamment). En général, surveillez de près tout signe de déshydratation, d'épuisements ou de surmenage. Enfin, pensez à bien vous étirer les muscles.

À lire aussi :

 

 

Partager

Informations non-contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. Generali ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.