Skip to main content

Vacances d’été : partir en toute sérénité

Dans cet article, nous vous livrons quelques conseils de base pour vous prémunir d’éventuels sinistres, ainsi que des recommandations pour rouler en toute sécurité et parfaitement apaisé en famille. SURTOUT, pour que vous passiez de bonnes vacances !!! Un bien nécessaire, après la crise sanitaire.

La pluie a laissé place au soleil et, depuis quelques jours, nous fêtons l’été. Une saison qui, pour la majorité d’entre nous, est synonyme de vacances. Une fois la destination choisie, on se demande ce que l’on va bien pouvoir mettre dans ses valises – petites robes ? crème solaire ? - et quels seront les activités et les loisirs à favoriser une fois là-bas… il est un sujet pourtant bien plus important que ceux-là à prendre en considération en amont : celui de la prévention. 
Tous ces petits actes qui semblent insignifiants et qui vous éviterons toutes formes de déconvenues pendant que vous et vos proches, vous dorez la pilule au soleil. On vous les liste.

 

Préparer son lieu d’habitation avant le départ.

Vous souhaitez partir en vacances sans vous inquiéter ?

Cachez vos bijoux : la méthode qui consiste à cacher ses « lingots d’or » sous le matelas n’est pas si efficace que l’on croit. Demandez à vos grands-parents ! Privilégiez l’installation d’un coffre-fort à domicile ou la location d’un coffre individuel dans les locaux de votre banque. Sinon, cachez vos trésors dans un endroit improbable qui sera difficilement trouvable.

Évitez les sinistres : une fuite est vite arrivée. Pensez bien à couper l’eau et le gaz. Fermez bien les fenêtres et les volets.

En savoir plus :
Habitation : quelles précautions prendre avant de partir en vacances ?



Se prémunir des cambriolages

Signalez vos dates de vacances à la gendarmerie ou à la police de votre commune. La gendarmerie organisera en conséquence des rondes régulières pour surveiller votre maison. On appelle ce dispositif « Opération tranquillité vacances ». Évitez d’évoquer cette absence sur les réseaux sociaux.

Aimez vos proches, aimez vos voisins
On ne dira jamais assez qu’entretenir des bonnes relations de voisinage est bénéfique. Pendant vos congés, il est important de pouvoir confier ses clefs à un tiers de confiance habitant près de chez soi. Ce dernier peut ainsi venir régulièrement ramasser votre courrier, pour ne pas trahir votre absence. Il pourra également vous avertir en cas de problèmes et éventuellement ouvrir la porte à un réparateur.

À noter : Si votre voisin n'est pas fiable, il existe des solutions alternatives. La Poste propose par exemple un service de renvoi de courrier vers votre lieu de villégiature ou chez un tiers.

Astuce :  Transférez votre ligne fixe vers votre numéro de portable et faites l’exercice de décrocher de temps en temps. Vous serez ainsi là, sans être là.


Investissez dans la domotique 
Vous êtes du genre à partir sur un coup de tête ? Big Brother est là pour vous épauler. Un simple « Alexa, je pars », si votre agent conversationnel est programmé pour, peut vous prémunir des sinistres et des vols. Exemple :

  • Fixez des caméras : elles vous enverront sur votre smartphone – ainsi qu’à la police – des images des cambrioleurs si une intrusion est détectée. Il existe aussi des coffres-forts connectés qui, s’ils sont forcés, déclenchent immédiatement une alarme et vous préviennent.
  • Pensez aux simulateurs de présence : programmables à distance, ils allument et éteignent la lumière. Certains proposent même de fausses lumières d’écran TV pour donner l’impression que la maison est occupée.
  • Limitez les dégâts des eaux : des capteurs et des détecteurs de fuite d’eau peuvent mesurer le taux d’humidité et vous prévenir en cas d’anomalie.
  • Installez des détecteurs de fumée intelligents :  en cas de départ de feu, vous recevrez une alerte sur votre smartphone. Des capteurs de gaz peuvent détecter une fuite et couper automatiquement l’alimentation.

 

Vérifier l’état de son véhicule

Avant tout départ, il est important de s’assurer que l’on peut rouler en tout sécurité. Cela vous évitera de mauvaises surprises sur la route. Pensez donc à vérifier ou à faire vérifier par un garagiste ou un professionnel :

  • les niveaux de liquide : lave-glaces, huile, frein, refroidissement (indispensable en cas de fortes chaleurs) ;
  • la pression des pneus : ajoutez 0,2 à 0,3 bar aux pressions préconisées si le véhicule est très chargé ;
  • leur usure : la profondeur des sculptures d’un pneu ne doit pas être inférieure à 1,6 mm, sinon la tenue de route de la voiture est dangereusement perturbée et le risque d’aquaplaning augmente ;
  • l’éclairage, la signalisation et la visibilité : la veille du départ, nettoyez le pare-brise (extérieur et intérieur), toutes les autres surfaces vitrées (rétroviseurs et feux) et vérifiez que les balais d’essuie-glaces fonctionnent correctement.

N’oubliez de toujours avoir à portée de main vos équipements de prévention dans votre voiture en cas d’accident (gilet réfléchissant, triangles, lampe torche, etc.)

Éviter le stress au volant

La fatigue est responsable d’un accident mortel sur trois sur l’autoroute.

Partez reposé : toute privation de sommeil, même minime, augmente le risque de somnolence au volant. Donc, on dort bien la veille, on évite les excitants, on fait des pauses toutes les deux heures et on organise un roulement de conducteur afin de maintenir sa vigilance au volant. Oui, les femmes savent conduire aussi, même sur l’autoroute !

Ne vous fixez pas une heure impérative d’arrivée : mieux vaut un conducteur détendu, qui n’est pas pressé par un horaire. On est en vacances, on prend le temps : mieux vaut arriver plus tard que de ne pas arriver du tout.

Préparez votre trajet :
ne partez pas dans la précipitation. Étudiez avant  le trajet à effectuer, et assurez-vous du bon fonctionnement de votre GPS.

Prévoyez des jeux : « Maman, c’est quand qu’on arrive ? », tous les parents redoutent cette phrase fatidique qui peut être répétée indéfiniment jusqu'à épuisement. À défaut de baillons, préparez en amont des activités ludiques en famille ou des sujets de conversation.

Idées de jeux

  • Combat de plaques d’immatriculation : chaque occupant choisit une plaque d’immatriculation de l’un des pays de l’Union européenne (autre que le pays dans lequel vous vous trouvez). Le premier qui identifie 10 véhicules du même pays gagne le jeu.
  • Reconnaissance des numéros de département sur les plaques d’immatriculation.
  • Le jeu des couleurs : chaque passager choisit une couleur de voiture. Le premier qui identifie 100 véhicules de sa couleur remporte la partie.

À défaut, il y a toujours les portables et tablettes à mettre à leur disposition.


Penser à ses loulous à quatre pattes

Pour eux le voyage peut s’avérer très long. Pensez donc à leur bien-être.

Prévoyez un panier adapté pour votre animal de compagnie : pour sa sécurité, il est préférable de l'attacher ou de le poser dans une cage ou un panier fermé adapté pendant tout trajet.

Évitez les grosses gamelles : ne nourrissez pas votre animal 2 à 3 heures avant le départ, cela évitera le mal des transports et les vomissements.

Ne le laissez jamais seul dans la voiture : la température peut rapidement monter, même s'il fait frais à l'extérieur.

Faites régulièrement des pauses : lui aussi a besoin de se dégourdir les pattes. Profitez-en pour lui donner de l’eau, lui aussi a besoin de s’hydrater, surtout si vous avez la climatisation en marche.

Nos solutions

Partager

Informations non-contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. Generali ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.