Inondations hivernales et printanières, quelles précautions ?

 
09/11/2017

Parmi toutes les catastrophes naturelles, les inondations sont celles qui provoquent le plus de dégâts, ce qui réprésente le premier poste d’indemnisation pour les maisons individuelles.

Inondations hivernales et printanières, quelles précautions ?

Les crues lentes d’hiver et de printemps, crues de plaine (précipitations), de redoux (fonte des neiges) ou inondations par remontée de nappes phréatiques, se définissent par une lente montée des eaux mais de longues durées de submersion.

Cette temporalité permet au moins d’anticiper ces phénomènes.

Notre infographie vous présente quelques conseils pour vous organiser et prendre les précautions nécessaires si besoin.

 

 

Inondations hivernales et printanières, quelles précautions ?

Informations non contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. GENERALI ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.