Conduite gelée, machine à laver, fenêtre de toit... les dégâts des eaux sont à l'origine de nombreux sinistres chaque année. Voici quelques conseils simples pour vous en prémunir, et éviter que les dommages ne s'aggravent lorsque le mal est fait.

Jusqu’à 1 million de dégâts des eaux chaque année en France !

Un chiffre impressionnant : les dégâts des eaux se déclarent plus souvent qu’on pourrait le penser. Le dégât des eaux peut avoir diverses origines : de la fenêtre laissée ouverte jusqu’à la rupture d’une canalisation.
Les conséquences financières peuvent être très lourdes sur vos biens mobiliers et immobiliers. D’où l’intérêt de se prémunir de tels risques.

 

Les dégâts des eaux qui se produisent dans une habitation sont les suivants :

- fuite de canalisations
- débordement de machine à laver
- infiltration d’eau à travers la toiture.

Prenez vos précautions

- laissez vos robinets d’alimentation d’eau accessibles à tout moment
- inspectez régulièrement vos conduites d’eau
- interrompez la circulation générale de l’eau si vous vous absentez 8 jours minimum
- ne quittez jamais votre domicile en laissant une fenêtre entrouverte, un changement de temps peut survenir
- surveillez l’état des joints autour de vos sanitaires (baignoires)
- veillez au bon état de vos façades : les fissures éventuelles doivent être réparées
- en cas de gel, vidangez les installations de chauffage
- ventilez, isolez et chauffez votre logement : les dégâts des eaux par condensation pourrissent lentement les murs et ne sont, en général, pas garantis par les assurances.

Vérifiez les garanties de votre contrat d’assurance habitation

Vous êtes indemnisé quelle que soit votre responsabilité, à condition que la cause du sinistre soit garantie par votre contrat d'assurance habitation
Vous devez vérifier quels sont vos biens garantis (clause dommage aux biens de votre assurance) et ceux qui ne le sont pas (clause des exclusions).

Que faire en cas de dégât des eaux ?

  1. identifiez l’origine du dégât : votre propre logement, un voisin ou une partie commune
  2. fermez l’arrivée d’eau
  3. si vous êtes inondé, appelez une entreprise spécialisée ou les pompiers : ils se chargeront de puiser et d’assécher votre logement
  4. faites sécher votre logement et les biens endommagés en aérant et en chauffant
  5. ne jetez jamais les objets endommagés avant que l’expert les ait examinés (y compris les rouleaux de moquette).

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.

Nos solutions