Sport : quelles disciplines pour prendre soin de soi ?

 
04/10/2017

Le mois d’octobre est arrivé, et maintenant passées les nombreuses occupations de la rentrée, il est enfin temps de (re)commencer à prendre soin de soi. Plus particulièrement grâce à la reprise du sport, qui permet d’entretenir son corps.

Sport : quelles disciplines pour reprendre en douceur ?

Mais passé un certain âge, il est important de bien choisir la discipline pratiquée. Surtout si l’on n’a pas fait d’exercice depuis longtemps ! On risque alors la blessure, le traumatisme musculaire ou articulaire, sans parler du cœur qu’il faut habituer à l’exercice. Il faut donc sélectionner avec soin le sport que l’on va commencer ou reprendre.

Le « cardio » dans l’eau

La natation est un sport qui fait travailler le cœur en profondeur et évite les traumatismes articulaires. En étant allongé dans l’eau, on facilite le retour du sang vers le cœur tout en étant refroidi par la température de l’eau.

De façon plus générale, tous les exercices de « cardio » dans l’eau sont recommandés. Le plus répandu, est le vélo aquatique ou aquabiking ou encore waterbiking. Mais il est aussi possible de faire de l’elliptique, des mouvements de boxe, de la course... Là encore, autant d’activités qui offrent une résistance permettant de ne pas solliciter violemment les articulations.

Les gymnastiques douces

Yoga, taï-chi-chuan, qi gong... Ces trois disciplines semblent très proches mais elles sont complémentaires. Pratiquer les trois permet de bénéficier de nombreux bienfaits. Le yoga réduit le stress, les douleurs musculaires et celles dues à l’arthrose, mais améliore aussi la respiration. Le taï-chi-chuan — ou taï-chi — travaille à la fois en interne sur les organes que l’on masse en respirant profondément, et en externe sur les muscles et les articulations. Enfin, le qi gong abaisse la tension artérielle et réduit les effets du stress.

La marche nordique

Excellent sport d’endurance, la marche nordique, que l’on pratique avec des bâtons, fait travailler beaucoup de muscles.

Épaules, bras, abdominaux, muscles des fesses et des cuisses, tout travaille, à la fois en profondeur et en douceur. Cela permet de perdre du poids, de se vider l’esprit, mais aussi de prévenir l’hypercholestérol, le diabète de type 2, tout en travaillant sur le renforcement des os. C’est une discipline qui peut être pratiquée par des sportifs inexpérimentés. Pour ceux qui ont un peu plus l’habitude de l’effort, la course à pied peut être aussi bénéfique, même si elle est plus traumatisante pour les articulations.

Faites-vous conseiller

Dans tous les cas, avant de reprendre un sport, pensez à faire un bilan avec votre médecin traitant. En particulier en cas d’antécédent cardiaque.

Le sport « santé » doit se pratiquer à 75 % de sa fréquence cardiaque maximale (FCM). La méthode la plus simple pour calculer sa FCM ?  Le calcul est :

  • 226 – votre âge pour les femmes x 75%
  • 220 – votre âge pour les hommes x 75%

Si vous êtes une femme de 40 ans, votre FCM sera donc 186 battements par minute. Vous ne devrez donc pas dépasser les 140 battements par minute. Pour vous en assurer, investissez dans un cardiofréquencemètre, une montre qui calcule votre fréquence cardiaque. Si vous dépassez cette mesure, diminuez l’effort ou arrêtez-vous totalement.

La pratique d’un sport régulier représente un effort pour votre organisme. Consultez un professionnel qui vous aidera à établir un programme sportif en fonction de votre condition pour une pratique en toute sérénité.

Informations non contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. GENERALI ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.