Skip to main content
Vols à l’arraché : quels sont les premiers réflexes ?

Vols à l’arraché : quels sont les premiers réflexes ?

Téléphones portable, sacs à main, colliers, montres… Les vols à l’arraché restent malheureusement fréquents. Quelles sont les premières mesures à prendre si vous en êtes victime et que faire pour les éviter ? Tour d’horizon.

Le scénario est connu : vous vous promenez dans un jardin public le sac sur l’épaule, vous consultez votre téléphone en pleine rue ou vous vous apprêtez à monter dans le métro… Une seconde plus tard, vous voilà dépouillé de vos effets personnels. Plus de papiers, plus de portable… Que faire ?

Quels sont les premiers réflexes à adopter suite au vol ?

  • Alertez les passants en criant et en appelant à l’aide. S’il y a peu de chances pour que cela dissuade le voleur, il peut parfois être rattrapé dans sa fuite.
  • Ne pas résister à tout prix car vous risquez de vous mettre en danger. 
  • Si vous avez encore votre portable, composez le plus rapidement possible le 17, police secours ou le 112, numéro d’urgence. Sinon, empruntez le téléphone d’un témoin (ces appels sont gratuits).
  • Précisez le lieu du vol et le nombre de voleurs. Donnez un maximum d’indications sur leur signalement : sexe, âge, taille, corpulence, tenue vestimentaire, signes particuliers (lunettes, cicatrice, barbe, moustache…).
  • Déterminez la direction et le moyen de fuite pris par le ou les agresseurs. Dans le cas d’un véhicule, essayez de repérer la couleur, la marque et éventuellement le numéro d’immatriculation.

Quand faut-il déposer plainte ?

Dès que possible, en vous rendant dans le commissariat le plus proche. Demandez à des 
témoins de vous accompagner. S’il y a peu de chances que l’on retrouve votre agresseur, 
le dépôt de plainte facilitera les démarches ultérieures auprès de votre assurance.

À noter. Pensez également à contacter rapidement le service des objets trouvés de votre ville, auprès duquel vous listerez l’ensemble des biens perdus. Il est courant qu’un voleur se débarrasse du sac et d’une partie de son contenu sur la voie publique après avoir dérobé les objets qui l’intéressent... Des passants peuvent avoir pris le soin de déposer vos affaires dans ce service municipal.  

Que faire en cas de vol de téléphone portable ?

C’est l’objet de convoitise par excellence des voleurs à l’arraché. Faites suspendre votre ligne téléphonique pour éviter un hors-forfait. La plupart des opérateurs vous permettent de 
réaliser cette procédure en ligne, sur votre espace client. 

Avec la loi LOPPSI 2, vous pouvez désormais faire bloquer par votre opérateur non seulement la carte SIM mais aussi le téléphone lui-même (via le code IMEI). Ce numéro à 15 chiffres figure sur votre facture d'achat, sur l’emballage du téléphone, au dos téléphone sous la batterie et apparaît sur l’écran en tapant *#06# sur votre clavier. L’opérateur, à la réception de la déclaration de vol effectuée par les services de police, 
dispose de 4 jours ouvrés pour bloquer l’accès au réseau, ayant pour effet de rendre le 
téléphone inutilisable 

Conseil : notez et conservez le numéro d'identification IMEI dans vos papiers personnels chez vous.

Que faire en cas de vol de sac à main ? 

  • Faites opposition à votre carte bancaire et à vos chéquiers. Il est recommandé d’avoir toujours avec soi le numéro SOS opposition de votre banque. À noter : concernant l’opposition de votre carte bancaire, le numéro à 16 chiffres de celle-ci vous sera demandé. Pensez à le noter et à le conserver dans vos papiers 
personnels chez vous.
  • Si votre trousseau de clés était dans votre sac, pensez à changer les serrures de votre domicile. 
  • Pour vos papiers, le dépôt de plainte est impératif, à l’issue duquel, un récépissé vous sera délivré. C’est celui-ci qui vous permettra de demander de nouveaux papiers d’identité. 

À noter. Veillez à faire remplacer en priorité votre carte national d’identité ou votre passeport : une pièce d’identité valide vous sera demandée pour remplacer d’autres papiers

Suis-je couvert contre le vol à l’arraché ? 


Lorsque le vol a été commis avec violence, l’assurance multirisques habitation peut couvrir la disparition ou la détérioration de vos papiers, objets et effets personnels. La souscription d’un contrat de Garantie accidents de la vie (GAV), qui couvre notamment les conséquences 
corporelles liées à une agression peut aussi être une solution. Renseignez-vous auprès de votre assurance.

Bon à savoir. Pour les personnes ayant de faibles ressources, il est possible de saisir la 
Commission d'indemnisation des victimes d’infractions (CIVI) et d’obtenir une réparation 
plafonnée à 4 639 euros.

Quelles précautions à prendre pour éviter un vol à l’arraché ?

  • Prêtez attention à votre environnement, surtout en situation de foule.
  • Préférez un sac porté près du corps en bandoulière ou fixé autour de la taille, porté à l’avant du corps plutôt qu’un sac à dos. Veillez également à bien le fermer.
  • Rangez bien vos effets personnels (smartphone, portefeuille, etc.), surtout si vous êtes assis en terrasse.
  • Préférez le kit mains libres pour téléphoner dans la rue.
  • Marchez face aux voitures, votre sac côté opposé à la chaussée.
  • Méfiez-vous des scooters circulant sur les trottoirs.

Sources : 
Service-public.fr

Nos solutions

Partager

Informations non-contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. Generali ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.