Skip to main content
Voyager en covoiturage : quelles sont les précautions à prendre ?

Voyager en covoiturage : quelles sont les précautions à prendre ?

Un conducteur et des passagers qui font le même trajet et partagent les frais, tel est le principe du covoiturage. Économique et pratique, il est de plus en plus utilisé pour se déplacer. Quelques conseils pour voyager covoituré en toute sérénité.

Qu’est-ce que le covoiturage ? 

Le covoiturage est défini par le Code des transports :

  • L’utilisation en commun d’un véhicule terrestre à moteur par un conducteur et un ou plusieurs passagers ;
  • le conducteur doit réaliser ce trajet  pour son propre compte ;
  • le covoiturage est effectué à titre non onéreux sauf le partage des  frais (frais de carburant, péages, commission de la plateforme qui les a mis en relation).

Si les sites spécialisés ont beaucoup de succès, le covoiturage peut également s'organiser de manière plus informelle, entre collègues ou amis.

Comment fonctionnent les plateformes de covoiturage ?

Il est possible de trouver un covoitureur pour le trajet qui vous intéresse la veille, voire le jour même. Il vous suffit de vous rendre sur des plateformes spécialisées, gratuites ou payantes. Consulter attentivement leurs offres et leurs conditions générales de ventes avant de choisir est fortement recommandé.

Les plateformes sont également tenues de délivrer une information loyale, claire et transparente à leurs utilisateurs. 

Comment trouver le bon conducteur ?

Selon votre date et votre destination de voyage, le site vous signale le nombre de chauffeurs disponibles ainsi que les conditions qu’ils proposent (lieux de dépose, prix, acceptation de la présence d’animaux, etc.). 
Examinez les notes et les commentaires concernant le chauffeur avant de faire votre choix. N’hésitez pas à le contacter par mail pour obtenir des précisions.

Prix, paiement et annulation : comment ça marche ? 

  • Selon les sites, le prix peut être fixe et annoncé à l’avance ou dégressif en fonction du niveau de remplissage du véhicule. 
  • Préférez les systèmes de paiement en ligne par carte bancaire ou porte-monnaie électronique aux règlements en liquide.
  • Lisez bien les conditions générales de la plateforme pour connaître les conditions d’annulation.

En général, lorsque le trajet est annulé par le conducteur, vous êtes intégralement remboursé. 

Covoiturage : que se passe-t-il en cas d’accident ? 

Tout propriétaire d’un véhicule a l’obligation légale de souscrire une assurance responsabilité civile qui couvre les dommages causés aux tiers lorsque sa responsabilité est engagée. 

Ainsi, en cas d'accident, l'assureur du conducteur indemnisera les préjudices corporels subis par les passagers. Certaines plateformes offrent des assurances complémentaires, détaillées sur leur site (remboursement de franchise, garantie d’arrivée à destination en cas d’immobilisation du véhicule, etc.).

Attention ! Avant de monter en voiture, il est préférable de jeter un œil sur le pare-brise pour contrôler la date de validité de la vignette d'assurance. 

« Prêt du volant » et trajets entre collègues : que faut-il savoir ?

Si le conducteur souhaite vous laisser le volant, il est nécessaire que son contrat d’assurance ne comporte pas une clause « conducteur exclusif ». Une telle clause stipule que seuls les conducteurs désignés dans celui-ci sont autorisés à conduire le véhicule. Lors d’un prêt de véhicule, l’assuré pourra supporter par exemple, en cas d’accident une franchise plus importante. S’il ne peut pas vous en apporter la preuve, abstenez-vous de prendre le volant. 

Si vous souhaitez faire du covoiturage avec un collègue en utilisant son véhicule, il est essentiel que les trajets « domicile-travail » soient garantis par son contrat d’assurance. Pensez à l’interroger sur ce point. 

L’Auto Generali garantit  le covoiturage 

Le produit L’Auto Generali assure le covoiturage tel que défini ci-dessus : participation des voyageurs aux seuls frais de route.

 

Nos solutions

Partager

Informations non-contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. Generali ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.