Les risques liés à la circulation en voiture et la protection de l'environnement ont mis en évidence la nécessité d'un comportement citoyen et responsable. Si la pollution est d'actualité, nos comportements sur les routes ajoutent à une démarche globale en faveur du « meilleur vivre ». Voici quelques conseils pour favoriser une circulation plus sûre et plus sereine

Règle d'or : Optimiser ses déplacements routiers

Que ce soit dans le cadre de votre vie privée ou dans celui de votre activité professionnelle (en mission ou pour vous rendre à votre travail), quelques règles simples peuvent vous éviter des déplacements routiers et vous assurer sécurité et confort :

  • Lorsque c'est possible, utiliser les moyens de transport les plus sûrs (train, transports en commun,...)
  • Pour des vacances dans l'hexagone, privilégier les solutions mixtes (train ou avion + taxi ou véhicule de location)
  • Préférer les autoroutes, plus sécurisées au réseau routier secondaire
  • Penser au covoiturage (particulièrement pour le trajet domicile-travail)

Préparer son itinéraire pour éviter...

  • ...les kilomètres inutiles et éviter les zones dangereuses comme les travaux ou les déviations.
  • ...les phénomènes météorologiques qui peuvent également être évités en se renseignant à l'avance sur l'état des routes que vous devez emprunter.
  • ...l'énervement et la vitesse excessive pour rattraper le retard en cas de bouchon.
  • ...la conduite en état de fatigue, facteur aggravant, qui peut être évitée avec un parcours bien préparé.

Bison futé : des informations en temps réel

Avec ses différents services, Bison futé vous aide à préparer vos déplacements :

  • Au 0826 022 022 (service payant) : des messages vocaux mis à jour 24h/24 vous informent sur l'état du trafic,
  • A la radio : la fréquence 107.7 vous indique les zones dangereuses sur votre trajet,
  • Sur Internet : le site Bison Futé vous donne l'information routière nécessaire à tout déplacement,
  • Sur les panneaux à messages variables : vous êtes prévenu des bouchons et accidents sur votre itinéraire et vous bénéficiez de conseils pour une conduite apaisée.

 

Vérifier l'état de son véhicule​

Un tour général d'inspection de son véhicule peut empêcher l'incident qui peut se transformer en véritable accident.

  • Une fissure sur le pare-brise traitée à temps peut éviter l'éclatement de celui-ci.
  • De même, pour les pneus, une surveillance de leur état peut empêcher non seulement les glissades sur route mouillée mais aussi un dérapage non contrôlé.
  • La rainure principale de vos pneus ne doit pas être inférieure à 1,6 mm.

Être en condition pour prendre le volant

Somnolence, inattention, irritation sont des facteurs très aggravants pour la qualité de votre conduite.

Si vous devez conduire, évitez systématiquement

  • Le manque de sommeil
  • La prise de médicaments signalés comme dangereux pour la conduite. Le pictogramme inscrit sur l'emballage vous renseigne de la dangerosité d'un médicament pour la conduite d'un véhicule.
  • Et bien sûr la prise d'alcool et de substances prohibées.

Depuis l'arrêté du 21 décembre 2005, certaines maladies ne sont pas compatibles avec l'obtention ou le maintien du permis de conduire (défaillance du système cardio-vasculaire, déficience auditive ou visuelle, état neurologique ou psychologique fragile). Renseignez-vous auprès de votre médecin traitant.

 

Le téléphone au volant

Saviez-vous que 75% des personnes téléphonant au volant ne s'arrêtent pas aux passages protégés pour piétons ? Et à peine 25% d'entre eux ne souviennent pas des panneaux de signalisation qu'ils viennent de croiser... Pour ces conducteurs, le risque de collision est multiplié par 6 !

L'utilisation du téléphone a mis en valeur une altération de la vigilance, un accroissement sensible de la vitesse de réaction.

En voiture, mettez votre téléphone portable sur sa messagerie et arrêtez-vous dans un lieu adapté et autorisé pour écouter vos messages ou téléphoner.

Découvrez tous les dangers du téléphone au volant

Dans tous les cas, vigilance, vigilance !

Un accident sur deux en collision frontale est dû à un manque d'attention. Réglage de l'autoradio, recherche d'une carte ou autre objet dans la boîte à gants ou dans un sac, discussion avec un passager à l'arrière du véhicule, ces situations provoquent un manque d'attention et de concentration.

Pour ne pas être surpris par un brusque changement d'allure dans le flot de la circulation : respectez vitesse et distance de sécurité.

  • La vitesse : surveillez régulièrement votre compteur et si c'est possible, utilisez systématiquement votre régulateur de vitesse, c'est imparable.
  • La bonne distance de sécurité se calcule en repérant un point de passage du véhicule qui vous précède. Vous devez pouvoir compter au moins 2 secondes avant de passer au niveau de ce même point.

La sérénité c'est aussi une bonne protection en cas d'incident ou d'accident. Êtes-vous sûr que votre assurance auto vous met à l'abri de toutes les conséquences d'un accident ?

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.