Le transport à  la demande (TAD) : une solution en pleine expansion

 
19/08/2010
Transport à la demande
Le transport à la demande, qu'est-ce que c'est ?

 

La loi stipule qu'il s'agit de « services collectifs offerts à la place, déterminés en partie en fonction des usagers et dont les règles de tarification sont établies à l'avance et exécutés avec des véhicules dont la capacité est supérieure ou égale à 4 places, y compris le conducteur ».

 

 

Le TAD représente donc un mode de transport alternatif :

  • A la voiture personnelle
  • Au taxi
  • Aux transports en commun

Sa principale spécificité est qu'il est payant et qu'il ne fonctionne que sur réservation. Ce mode de transport est très souple et s'adapte à des situations inhabituelles et à des publics très variés. Voici quelques situations dans lesquelles le transport à la demande peut être utile :

  • Pour pallier l'absence de liaisons de bus régulières dans certaines petites communes.
  • Pour gérer les déplacements quotidiens de salariés en horaires décalés.
  • Pour organiser des sorties et autres activités pour les jeunes, les seniors.
  • Pour mettre en place un service de soirée afin d'éviter que des conducteurs prennent le volant.
 
Qui peut mettre en place un service de transport à la demande ?

Les organisateurs peuvent être nombreux :

  • Une Région
  • Un département
  • Une commune
  • Une communauté de communes ou d'agglomérations
  • Un syndicat mixte ou SRU
  • Un particulier
  • Les transporteurs
  • Un centre communal d'action sociale (CCAS)...
 
Les différents types de transport à la demande

De par sa souplesse, le TAD peut prendre différentes formes. Il existe deux principaux types de lignes en service :

  • Le TAD virtuel: c'est une ligne régulière entre deux points. La totalité ou une partie de l'itinéraire sont desservies en fonction du nombre de réservations. Les personnes ne sont pas prises en charge à leur domicile.
  • Le TAD zonal: la prise en charge se fait au domicile du client. Il existe deux options :
    - Horaires libres: ils varient en fonction de la demande des usagers. La destination n'est pas définie à l'avance.
    - Horaires fixes: ils sont fixés par l'entreprise qui gère le TAD. La destination est définie à l'avance.
  • Le porte-à-porte: cette solution ressemble au service proposé par un taxi. Le client va où il veut. Il doit juste respecter une plage horaire définie au préalable.
 
Comment réussir la mise en place d'un TAD ?

Les quelques conseils suivants vous seront pertinents pour accompagner l'installation de votre transport à la demande. Il est important de :

  • Solliciter et impliquer les acteurs politiques locaux.
  • Vérifier que le service proposé réponde réellement à une demande.
  • Vérifier que le TAD soit complémentaire - et non redondant - avec les moyens de transports collectifs déjà existants.
  • Bien communiquer sur le lancement du TAD, notamment grâce à la création d'outils marketing et de communication.
 
Comment financer un TAD ?

Le transport à la demande répond toujours à un besoin des usagers. Il est de plus en plus indispensable, surtout en milieu rural. Les collectivités locales, notamment les régions et les départements, soutiennent et encouragent cette solution. Elles peuvent ainsi accorder des aides financières. Il peut aussi être intéressant de demander des subventions auprès de l'Ademe et de l'Union européenne.

 

Pour en savoir plus

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.

Nos solutions