Skip to main content
sport-manque-temps

Comment faire du sport quand on manque de temps ?

Entre ses impératifs personnels et professionnels, pratiquer une activité sportive régulière n’est pas chose facile. Mais cela n’est pas mission impossible.

Quel temps accordez-vous au sport ?

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande aux personnes de 18 à 64 ans de pratiquer au moins 150 minutes d’activité physique modérée par semaine (marche, tâches ménagères, jardinage, etc.) pour se maintenir en bonne santé. En complément, 75 minutes d’activité d’endurance d’intensité soutenue (course à pied, cyclisme, aquagym, etc.) sont conseillées.

Bon à savoir. 2 à 3 séances de 30 minutes d’activité soutenue par semaine sont plus bénéfiques qu’une seule séance qui durerait 90 minutes.

Nous vous rappelons qu’il est conseillé de consulter un professionnel de santé avant de débuter ou d’intensifier une activité physique.

 

Trouvez le créneau idéal

Tentez de déterminer des créneaux compatibles avec vos tâches quotidiennes : tôt le matin, en fin de journée, le week-end, ou pendant la pause déjeuner.

Attention. N’en faites pas trop ! Faire du sport très régulièrement demande des aménagements d’emploi du temps, pas forcément tenables sur la durée. Pour commencer, planifiez deux entraînements par semaine, pas plus. Au bout de quelques semaines, vous pourrez toujours ajouter un entraînement si cela reste gérable.

 

Le sport en entreprise : une bonne option !

Si vous manquez de temps, faites du sport sur votre lieu de travail ! Bonne nouvelle, la pratique se généralise. Selon le baromètre « Vitalité, sport & entreprise » de Think & Do Tank, réalisé en 2018 par OpinionWay (en partenariat avec Generali), 40 % des grandes entreprises proposent des activités physiques et sportives à leurs salariés, contre 15 % des PME interrogées. Renseignez-vous sur les activités proposées. Peut-être votre société organise-t-elle des temps forts : tournoi inter-entreprises, achat de dossards à prix cassé, etc.

Votre entreprise ne met pas de salle de sport à disposition, mais des vestiaires et des douches sont accessibles ? Alors, vous pouvez amener votre tenue de sport au bureau et profiter d’une arrivée matinale ou de votre pause déjeuner pour aller courir ou nager à proximité.

Pensez également à contacter votre mairie pour savoir si les gymnases et les stades sont accessibles au public en journée.

 

Connaissez-vous le programme Generali Vitality ? Ce programme de prévention est peut-être mis en place au sein de votre entreprise par votre employeur dans le cadre d’une souscription à un contrat collectif de santé chez Generali Vie. Son but est de vous accompagner au quotidien et améliorer votre bien-être. Les efforts sont récompensés systématiquement après la réussite d’une défi sportif !

Pour découvrir les avantages et récompenses exclusives : www.generalivitality.com/fr/fr

 

Quel sport devez-vous choisir ?

L’activité sportive doit être vue d’abord comme un plaisir et non comme une contrainte. Choisissez un sport que vous aimez, et vérifiez s’il est adapté à votre âge et à votre condition.

Votre emploi du temps est chargé, ou vos horaires de travail sont décalés ? Sachez que de nombreux clubs et salles de sport sont accessibles très tôt le matin, tard le soir et le week-end. Consultez le site masalledesport.com pour trouver la salle de sport la plus proche.

Vous pouvez aussi vous orienter vers l’entraînement fractionné de haute intensité. Vous alternez ainsi de très courtes périodes d’effort intense, avec des périodes de récupération. Une bonne condition physique est nécessaire : avant de vous lancer, passez un test d’effort et obtenez un certificat d’aptitude à la pratique sportive auprès d’un médecin.

Ces séances sont à proscrire pour les personnes souffrant de maladies artérielles ou cardiaques, ou pour celles qui sont concernées par une maladie chronique (arthrite ou diabète, notamment).

À noter. Toutes les disciplines sportives ne prennent pas autant de temps. La marche, la course à pied et le yoga se pratiquent n’importe où et nécessitent peu de matériel. À l’inverse, le cyclisme, l’équitation ou les activités en mer, par exemple, demandent de s’équiper spécifiquement, elles sont donc plus chronophages.

Enfin, n’oubliez pas que plein de petits exercices peuvent être réalisés pour vous maintenir en forme, chaque jour, sans bousculer votre emploi du temps. Par exemple, descendez un arrêt avant votre station de bus ou de métro pour marcher davantage ; levez-vous autant que possible au bureau, préférez les escaliers à l’ascenseur…

Sources :

  • OMS
  • Baromètre Vitalité, sport & entreprise

Partager

Informations non-contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. Generali ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.