Vous avez décidé de prendre votre retraite dans quelques années ? Constituez dès à présent votre dossier de retraite : vous faciliterez ainsi vos démarches administratives le moment venu...

Rassemblez les documents justificatifs

Il est préférable de compiler tous les documents nécessaires dès le début de la vie active, notamment tous les justificatifs de trimestres de cotisation. 
 
Travaillé ou assimilé (arrêt maladie, maternité, service militaire, etc.), chaque trimestre compte ! Pour éviter d'en perdre, vous devez donc pouvoir fournir à votre caisse de retraite tous les justificatifs vous permettant de partir en retraite à l'âge désiré. Votre caisse de retraite peut en effet commettre des erreurs dans votre relevé de carrière.
 
Si vous êtes salarié et que vous êtes décidé à demander la liquidation de vos droits à la retraite, il vous faut alors regrouper vos :
  • feuilles de paie,
  • certificats d'emploi,
  • avis de paiement d'indemnités perçues
  • (à la suite d'une maladie ou d'une période de chômage par exemple),
  • relevés établis par les régimes de retraite complémentaire.
Si vous n'êtes pas salarié, rassemblez vos bordereaux de cotisations aux différents régimes d'assurance vieillesse.

Vos caisses de retraite vous informent

A quel âge pourrez-vous partir en percevant une retraite à taux plein ? Quels seront vos revenus à la retraite ? Pour le savoir, 2 outils sont progressivement mis en place par les caisses de retraite :
  • Le Relevé Individuel de Situation (RIS) vous permet de faire le point sur le nombre de trimestres que vous avez cotisés. Depuis 2008 et quel que soit votre âge, vous pouvez le demander gratuitement à votre caisse de retraite.
  • L'Estimation Indicative Globale (EIG) vous permet d'évaluer le montant de votre future pension, une fois à la retraite. Si vous avez plus de 56 ans, vous allez le recevoir au 4ème trimestre de cette année.
Enfin, vous pouvez également estimer le montant de votre future pension avec M@rel, le simulateur de retraite en ligne commun à tous les organismes de retraite.

Vous avez égaré un document ?

Si votre caisse d'assurance vieillesse ne peut vous le fournir, demandez à votre ancien employeur une copie des feuilles de paie ou un document confirmant le versement des cotisations. A défaut, vous pourrez prouver votre activité par d'autres moyens (témoignages d'anciens collègues, lettres, etc.).
 
NB : Les indications générales sur la fiscalité du contrat sont données sous réserve de l'évolution des dispositions réglementaires et législatives en vigueur et n'ont pas de valeur contractuelle ; elles vous sont communiquées à titre purement indicatif.
 
Dossier mis à jour le 14/12/2011

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.

Nos solutions