Allongement de la durée de vie, accident, maladie : la dépendance concerne aujourd’hui plus d’un million de personnes et chacun est susceptible de connaitre un jour une situation de dépendance... Mais de quoi s’agit-il ? Découvrez notre petit guide pour mieux comprendre la dépendance et les moyens permettant de l'anticiper le plus sereinement possible.

Qu’est-ce que la dépendance ?

La dépendance peut être définie comme la perte d’autonomie et l’incapacité pour une personne d’effectuer les gestes essentiels de la vie quotidienne, comme se lever, faire sa toilette, s’habiller, s’alimenter et se déplacer. La personne dépendante a donc besoin d’aide au quotidien.

Quelles sont les causes de la dépendance ?

La dépendance d’une personne peut être causée par une maladie (par exemple la maladie d’Alzheimer ou de Parkinson), un handicap ou un accident de la vie.

Elle peut aussi simplement apparaître avec le vieillissement, d’autant que le risque de dépendance s’accroît avec l’âge.

Statistiques : la dépendance en France
 
Age % de personnes dépendantes Nombre de personnes concernées
Plus de 60 ans      8% 1,2 million
Plus de 75 ans 17% 1,1 million
85 ans 20% 440 000
Source : Comité interministériel de la dépendance, 2011

De quel niveau de dépendance parle-t-on ?

La dépendance a des formes multiples. Elle peut être physique, psychique ou les deux à la fois. Il existe 6 niveaux de dépendance selon la grille AGGIR (Autonomie Gérontologique Groupe Iso-Ressources) : du plus dépendant (GIR 1) au plus autonome (GIR 6).

Une série de tests permet de déterminer le niveau de dépendance de la personne et d’instaurer des actions visant à améliorer son quotidien.

État des lieux de la dépendance

Aujourd’hui, 1,2 million de personnes de plus de 60 ans sont dépendantes. Un chiffre appelé à croître dans les années à venir avec le vieillissement de la population.

Selon la DREES (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques), le nombre de personnes dépendantes devrait franchir la barre des 2 millions en 2040. Or, cette situation pèse sur les finances de l'Etat, mais aussi des familles qui ont une personne dépendante à charge.

À l’échelle nationale, les dépenses liées à la dépendance atteignent 34 milliards d'euros. 24 milliards à la charge de l'État (dont 14,5 milliards pour la Sécurité sociale et 5,5 milliards pour les départements, gestionnaires de l'APA) et 10 milliards à la charge des ménages. En 2040, les projections tablent sur un besoin de financement accru de 10 milliards d’euros par an.

Lire la suite du dossier :

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.