Skip to main content

Retraite des artisans : quel est son montant et comment la calculer ?

La retraite des artisans est souvent une source d’interrogations pour les principaux concernés. Organisme en charge de la retraite, montant des cotisations ou encore calcul de la pension de retraite : autant de sujets qu’il convient pourtant de maîtriser pour préparer au mieux la fin de sa carrière professionnelle. Suivez le guide pour tout savoir sur le sujet !

Qui gère la retraite des artisans ?

Gérée auparavant par la Cancava (Caisse autonome nationale de compensation de l'assurance vieillesse artisanale), la retraite des artisans a ensuite été confiée en 2006 au RSI (Régime social des indépendants). D'ailleurs, ce n'est qu'en 2013 que les retraites des artisans et des commerçants ont été regroupées sous un même régime au sein du RSI. L’un de nos articles traitait de ces évolutions cette année-là.

En 2018, le RSI a toutefois laissé sa place à la Sécurité sociale des indépendants (SSI). Suite à une période transitoire de deux ans, l'ensemble des travailleurs indépendants, dont les artisans, ont été rattachés au régime général de l'Assurance maladie, au même titre que les salariés. C’est toujours le cas aujourd'hui. Conséquence ? Votre retraite d'artisan est désormais gérée par la caisse régionale d'Assurance retraite de votre lieu de résidence, à la fois pour la retraite de base et complémentaire.


1 190 €
C'est le montant mensuel brut moyen de la pension de droit direct pour les affiliés à la SSI(1).

Quelles sont les cotisations retraite des artisans ?

En ce qui concerne la retraite de base, le taux de cotisation des artisans est désormais aligné sur celui des salariés. Il se base sur le Plafond annuel de la Sécurité sociale (PASS), dont le montant est de 41 136 € en 2022. Au titre de sa retraite de base, un artisan cotise ainsi à hauteur de :

  • 17,75 % pour la part de ses revenus inférieure à 1 PASS ;
  • 0,6 % pour la part de ses revenus supérieure à 1 PASS(2).

En tant qu'artisan, imaginons que votre chiffre d'affaires soit de 90 000 € en 2022. Vos cotisations s'élèveront donc à 7 594,82 €, soit :

  • 7 301,64 € (17,75 % de 41 136 €) ;
  • et 293,18 € (0,6% de 90 000 € - 41 136 €).

Bon à savoir : pour ce qui est de la retraite complémentaire, des taux spécifiques s'appliquent aux artisans. Ils sont de :

  • 7 % pour la part de revenus inférieure à 37 960 € ;
  • 8 % pour la part de revenus comprise entre 37 960 € et 164 544 €(2).

Comment calculer la retraite d’un artisan ?

Depuis 1973, la même formule est utilisée pour calculer la retraite de base des artisans et des salariés, et ce, à partir de 4 critères(3).
 
Bon à savoir : pour les cotisations versées avant 1973, un régime de points s'applique.

1. Le revenu annuel moyen

Il est calculé à partir des 25 meilleures années d'activité (pour les artisans nés après 1953), dans la limite d’un PASS.

2. Le taux de retraite

L'artisan bénéficie d'une retraite à taux plein, à savoir 50 %, s'il remplit au moins l'une de ces conditions :

  • il a atteint l'âge de retraite au taux plein automatique (67 ans pour les personnes nées après 1955) ;
  • il a cotisé suffisamment de trimestres : entre 160 et 172 selon l'année de naissance ;
  • ou il est dans une situation particulière (inaptitude au travail, handicap, ancien combattant, etc.).

S'il ne remplit aucune de ces conditions, l'artisan peut malgré tout partir à la retraite entre l'âge légal (62 ans) et l'âge du taux plein automatique (67 ans). Toutefois, il se verra appliquer une décote sur 20 trimestres au maximum. Le taux de cette décote est de :

  • 1,5 % par trimestre manquant pour les personnes nées en 1951 ;
  • 1,375 % par trimestre manquant pour les personnes nées en 1952 ;
  • 1,25 % par trimestre manquant pour les personnes nées à partir de 1953.

3. Le nombre de trimestres validés

Les trimestres pris en compte pour le calcul du taux de la retraite sont :

  • les période cotisées ;
  • les périodes assimilées (service militaire, invalidité, chômage, etc.) ;
  • et les éventuelles majorations pour enfants et/ou pénibilité.

4. La durée de référence

En fonction de votre année de naissance, une période de référence vous est attribuée : elle vous permet de savoir le nombre de trimestres que vous devez cotiser pour profiter d'une retraite à taux plein. À titre d'exemple, elle est de 170 trimestres pour les artisans nés entre 1967 et 1969.

La formule pour calculer la retraite d’un artisan

La formule pour calculer la retraite d’un artisan est la suivante :

Revenu annuel moyen × taux de retraite × (nombre de trimestres d'assurance validés/durée de référence)(3)
 
Pour mieux comprendre le calcul de la retraite d'un artisan, prenons l'exemple suivant :

  • votre revenu annuel moyen est de 35 000 € sur vos 25 meilleures années ;
  • votre taux est de 46,25 % car il vous manque 3 trimestres (50 % - 1,25 % x 3) ;
  • votre nombre de trimestres cotisés est de 162 ;
  • vous êtes né en 1958 et votre durée de référence est donc de 167 trimestres.

Dans cet exemple, votre retraite de base sera donc de 16 688 € par an : 
(35 000 € x 46,25 % x [162/167]), soit 1 390 € brut par mois.

Comment demander sa retraite d’artisan ?

Vous devez faire une demande de retraite à la SSI entre 4 et 6 mois avant la date de votre départ. Vous pouvez la réaliser :

  • depuis votre espace personnel sur Info-retraite.fr ;
  • ou en transmettant votre demande par courrier auprès de la dernière caisse de retraite à laquelle vous avez cotisé.

Au moins 2 ans avant la retraite, il est également conseillé d'obtenir un relevé de carrière afin de pouvoir faire corriger toute éventuelle erreur.

 

Ces articles pourraient également vous intéresser :

Sources :
(1) Les retraités et les retraites - Édition 2021 - DREES - 2021
(2) Protection sociale des travailleurs indépendants : contributions et cotisations - Entreprendre Service Public - 2022
(3) Régime de retraite des travailleurs indépendants - Entreprendre Service Public - 2021

Partager

Informations non-contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. Generali ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.