Les artisans et commerçants cotisent au RSI (Régime Social des Indépendants) pour leurs retraites de base et complémentaire. A quels taux et pour quels montants ? Explications.

Zoom sur le Régime Social des Indépendants (RSI)

C’est auprès de cet organisme, rattaché à la Sécurité sociale, que les artisans, commerçants et industriels indépendants cotisent pour leur :

  • couverture maladie et invalidité-décès,
  • retraite de base et retraite complémentaire.

Le RSI est également chargé du recouvrement des cotisations d’allocations familiales et de la CSG-CRD pour cette catégorie de travailleurs.
 

Quels taux de cotisation ?

Les taux et assiettes de cotisation pour la retraite de base sont les mêmes pour les artisans et les commerçants.

La cotisation représente 16,85 % du revenu professionnel, pris dans la limite du plafond de la Sécurité sociale (37 032 € en 2013).

Depuis le 1er janvier 2013, les artisans et commerçants disposent d’un régime de retraite complémentaire unique.

Les taux et assiettes de cotisation pour la retraite complémentaire se déclinent comme suit :

  • 7,2 % du revenu professionnel, pris dans la limite du plafond spécifique pour la retraite complémentaire obligatoire (RCO, 37 032 € en 2013),
  • auxquels s’ajoutent  8 % du revenu professionnel, pris dans la limite de 4 fois le plafond de la Sécurité sociale.

Comment bénéficier d’une retraite à taux plein ?

Vous pouvez bénéficier d'une retraite de base à taux plein entre 60 et 62 ans (selon l’année de naissance), à condition d’avoir validé un nombre minimal de trimestres d’assurance (variable, là aussi, en fonction de votre année de naissance) :

  • 160 trimestres si vous êtes né avant le 1er janvier 1949,
  • 161 trimestres si vous êtes né en 1949,
  • 162 trimestres si vous êtes né en 1950 et ainsi de suite.

Les personnes âgées de 65 à 67 ans (selon l'année de naissance) ainsi que celles qui se trouvent dans une situation particulière (inapte au travail, par exemple) bénéficient de la retraite à taux plein sans durée minimale d'assurance.

Dossier mis à jour le 24/07/2013
 

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.