Méfiez-vous du "vishing", la nouvelle arnaque par téléphone !

 
07/02/2017

Après le phishing, le vishing. L’hameçonnage téléphonique s’attaque à l’Hexagone. Nos conseils pour vous en protéger.

Attention au "vishing"

Le vishing, qu’est-ce que c’est ?

L’hameçonnage par téléphone, plus connu sous l’appellation anglaise de vishing (combinaison de « voice » et de « phishing ») est une technique de fraude électronique. L’arnaque consiste à passer un coup de téléphone afin de vous soutirer des données personnelles et financières.

Comment ça fonctionne ?

Le mode opératoire est toujours plus ou moins similaire.

Un composeur appelle au hasard des téléphones fixes dans une région. Lorsque vous décrochez, un serveur vocal vous prévient d’opérations inhabituelles sur votre compte en banque et vous invite à rappeler immédiatement un certain numéro. Une fois en ligne, vos identifiants bancaires vous sont demandés par un automate ou une personne se faisant passer pour un employé de banque. Ces informations seront ensuite utilisées pour usurper votre identité, effectuer des achats en ligne ou accéder à votre compte en banque.

Autre variante : une personne physique vous appelle directement en se faisant passer pour un employé de votre établissement bancaire et vous signale un achat douteux. Elle vous demande alors vos coordonnées pour vérifier la survenance de la fraude…

La meilleure protection : ne jamais rappeler

Les fraudeurs utilisent le stress et la peur pour créer un sentiment d’urgence lié à la possibilité d’avoir été victime d’une escroquerie.

La police nationale rappelle qu’il est impératif de ne jamais donner d'informations bancaires, personnelles ou tout autre renseignement par téléphone. Si un message vous demande de rappeler un numéro, ne le composez pas. Que vous ayez fourni vos informations ou non, prévenez immédiatement votre banque.

Si vous êtes tombé dans le piège, portez plainte auprès de la gendarmerie ou du commissariat le plus proche.  

Signalez l’arnaque à la police nationale au 0 805 805 817 (Service et appel gratuits) ou sur le portail officiel de signalement des contenus illicites de l’Internet.

Informations non contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. GENERALI ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.

Nos solutions