Skip to main content

Comment s'occuper d'un proche âgé tout en prenant soin de soi

S'occuper d'un proche âgé peut être compliqué, d'autant plus dans un contexte de crise sanitaire. Il est donc important de trouver un équilibre entre son rôle d'aidant et sa vie personnelle, tout en respectant la distanciation physique. Voici quelques conseils pour bien s'occuper d'un proche âgé tout en prenant soin de vous.

Planifier

Faire des listes est un moyen facile de s'assurer de ne rien oublier. Notez tous les besoins quotidiens de votre proche. Vous repérerez ainsi plus rapidement ceux auxquels vous pourrez facilement répondre et ceux pour lesquels vous devrez trouver des solutions. Par exemple, si cuisiner est difficile pour votre proche, préparez-lui des plats à congeler pour qu'il puisse les réchauffer au fur et à mesure, les semaines suivantes. Un choix judicieux, pendant le déconfinement lorsqu'il est conseillé de limiter les contacts avec les personnes âgées pour les protéger.

Partager la responsabilité

Il est important de connaître ses limites et de ne pas tout assumer seul. Pensez à faire appel à des proches ou amis pour les tâches quotidiennes telles que le ménage, les lessives, le repassage et l'entretien du jardin surtout s'ils habitent à proximité,. Vous pourrez ainsi vous répartir les tâches sur différents jours. Pour le ménage, n'oubliez pas de porter un masque et des gants et d'être en parfaite forme. Si vous n'avez pas la possibilité de vous faire aider par les membres de votre famille, sachez qu'il est possible de faire appel à une société de services à domicile pour les seniors ou à une aide ménagère. 

Être flexible au travail

Aujourd’hui, si vous êtes salarié d’une entreprise ou d’une administration et que vous aidez une personne âgée ou en situation de dépendance, sachez que des solutions sont accessibles  :

  • vous pouvez demander à votre employeur un aménagement de vos horaires, une diminution du temps de travail (mi-temps…) ou un recours au télétravail;
  • vous pouvez obtenir des autorisations d’absence ponctuelles. Certaines entreprises accordent des ½ journées ou des journées aux salariés aidants pour assister un proche, en cas d’accompagnement chez le médecin, d’une hospitalisation ou d’une installation dans une maison de retraite.

Prendre soin de vous

Libérez-vous du temps rien que pour vous dans la semaine. Par exemple, mettez votre réveil un peu plus tôt pour lire avant de vous lever, faites une courte balade ou méditer pendant 10 minutes afin de commencer la journée de manière apaisée. Des applications telles que Headspace sont parfaites pour débuter.

Enfin, n'hésitez pas à vous prévoir un week-end pour souffler et à vous faire remplacer.

Opter pour une assurance Dépendance

Pour se prémunir financièrement, sachez que votre proche peut également souscrire un contrat d'assurance Dépendance.

  • En contrepartie du versement de cotisations régulières, ces contrats offrent le versement d'un capital et/ou d'une rente en cas de situation de dépendance totale ou partielle. 
  • L’âge requis pour une souscription est généralement compris entre 50 ans minimum et 75 ans maximum.
  • Plus vous souscrivez tôt, moins les tarifs sont élevés. 

À lire aussi :

- La dépendance, une charge lourde pour les proches aidants  

- Dépendance : comment anticiper la perte d'autonomie

 

Nos solutions

Partager

Informations non-contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. Generali ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.