Votre vue change, c'est normal, elle évolue naturellement avec l'âge. Même si la plupart des troubles ne sont pas graves, un dysfonctionnement visuel peut vite devenir handicapant.

Faites des visites de contrôle régulièrement

Une visite chez votre ophtalmologiste est primordiale pour préserver la santé de vos yeux... et dépister le plus tôt possible d'éventuelles affections. Votre médecin spécialiste pourra effectuer tous les examens permettant de tester votre vue. Lui seul peut vous prescrire des lunettes, des lentilles ou un traitement. C'est également lui qui opère, notamment pour la cataracte ou la myopie.

Dès la petite enfance, les contrôles réguliers sont très importants. Ils permettent de dépister rapidement des problèmes de vue comme la myopie, l'astigmatisme, l'hypermétropie...
Avant son premier anniversaire, un bébé doit être examiné s'il présente un strabisme ou peine, par exemple, à reconnaître les visages de ses proches.

Puis, en l'absence de trouble manifeste et jusqu'aux environs de la quarantaire, un examen tous les cinq ans est conseillé. En effet, une modification légère de l'acuité visuelle n'est pas toujours sensible.
D'autre part, des petites anomalies bénignes peuvent légèrement entacher la vision et seul votre ophtalmologiste pourra les dépister, les soigner et aussi vous rassurer !

Après la quarantaine, les visites de contrôle doivent être plus fréquentes, de une visite tous les 3 ans jusqu'à une fois par an à partir de 60 ans.

Dépister tôt pour mieux traiter

Suivi régulier et tests effectués par votre spécialiste permettent un réel dépistage pour pouvoir mettre en évidence certains troubles imperceptibles et contrer leur évolution.
Par exemple, en l'absence de traitement, le glaucome (destruction progressive du nerf optique en raison de la pression oculaire) conduit à la cécité.

Autre problème de vue fréquent à partir de 50 ans, la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA). Cette maladie de la rétine affecte la vision centrale et nécessite non seulement d'être dépistée mais aussi d'être suivie par votre spécialiste.

Trouble important de la vision : consulter en urgence !

Dès lors qu'un dysfonctionnement visuel apparaît (perte partielle ou totale de la vue, réduction du champ visuel, douleurs, troubles associés à des maux de tête), il est impératrif de consulter très rapidement.
 
Autre démarche essentielle : l'examen en urgence suite à un accident où la personne aurait été en contact avec un produit toxique, ou encore en cas de présence d'un corps étranger, voire même en cas de choc facial.

Presbytie et cataracte : pourquoi attendre ?

  • La presbytie : première manifestation du vieillissement oculaire, c'est souvent à l'occasion de ses premières manifestations que le quadragénaire fait sa visite à son ophtalmologiste.
    Une mise au point difficile ? le besoin d'éloigner la page écrite en petits caractères ? Il faut agir et se faitre prescrire les lunettes qui vous permettront de ne plus "fatiguer" en lisant.
     
  • La cataracte, qui touche de nombreuses personnes âgées, est le résultat de l'opacification progressive du cristallin. Cette affection ne doit pas faire peur car elle est très bien traitée de nos jours grâce au laser et, chaque année, 400 000 patients bénéficient de cette technologie avec succès.

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.