Les fortes chaleurs peuvent représenter un danger pour votre santé et plus encore pour celle de vos jeunes enfants, ou pour les personnes âgées ou exposées pour des raisons professionnelles. Comment traverser la canicule sans encombre ? Nos conseils.

Le coup de chaleur, un risque pour la santé

Notre corps présente un fonctionnement optimal lorsqu’il se maintient à une température de 37° C environ. En cas de chaleur importante et prolongée, il va s’employer à maintenir cette température. Toutefois, ses capacités de régulation sont limitées. En cas de « surchauffe », c’est l’hyperthermie, ou le fameux « coup de chaleur ».

Les symptômes apparaissent progressivement. Sachez les reconnaître pour intervenir au plus vite !

  • La déshydratation de l’organisme, avec forte soif, apparition de rougeurs sur le corps (visage et torse en particulier).
  • L’apparition de maux de têtes et de crampes, puis somnolence ou abattement.
  • Des comportements inadaptés, propos incohérents, pertes d’équilibre ou de connaissance.

Les bons réflexes en cas de canicule

Le coup de chaleur peut toucher n’importe qui, en cas d’exposition prolongée à des températures élevées. Elle menace particulièrement :

  • les jeunes enfants,
  • les personnes âgées,
  • les personnes souffrant d’une maladie chronique.

Certains médicaments peuvent également amplifier les effets de la chaleur.

Nos conseils :

  • évitez tout effort physique et ne pratiquez pas de sport aux heures chaudes de la journée,
  • ne restez pas en plein soleil,
  • buvez très régulièrement de l’eau fraîche mais non glacée (au moins 1,5 litre par jour),
  • prenez des douches fraîches (mais pas froides)
  • ne laissez pas la température de votre domicile monter excessivement, en pensant à fermer fenêtres et volets le jour, et à aérer la nuit,
  • passez quelques heures par jour dans un endroit frais (galerie commerciale, bibliothèque municipale, etc.) pour permettre à votre organisme de récupérer

Coup de chaleur, insolation : réagissez au plus vite !

L’un de vos proches présente les symptômes d’un coup de chaleur ? Réagissez rapidement !

  • Mettez la personne souffrante à l’ombre, et si possible dans un endroit frais. Desserrez ses vêtements et enlevez ceux qui ne sont pas indispensables.
  • Rafraîchissez-la en aspergeant d’eau les parties exposées de son corps (visage, bras, tête…). S’il s’agit d’un jeune enfant, vous pouvez le baigner dans l’eau tiède, en restant bien sûr à ses côtés.
  • Faites lui boire de l’eau, par petites quantités à la fois, si elle est consciente (ne la forcez pas si elle est somnolente : le risque de « fausse route » du liquide est important !).

Si la personne reste amorphe ou semble désorientée, ou dans le cas d’un enfant qui présente une forte fièvre, n’hésitez pas à alerter les secours. La personne souffrante doit être prise en charge rapidement !
Enfin, ne donnez au malade aucun traitement destiné à faire baisser sa température corporelle.

Attention à la voiture
Dans une voiture, la température monte très vite. Pas question d’y laisser un enfant lorsqu’il fait chaud. Même s’il est endormi, même si vous pensez n’avoir à vous absenter que quelques minutes, même en laissant les fenêtres ouvertes… Le risque de coup de chaleur est important, et peut survenir en quelques instants.

Dossier mis à jour le 22/07/2014

 

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.