L'Assurance Maladie a mis en place un programme de suivi médical pour les femmes enceintes. L'ensemble des examens et soins de ce programme est pris en charge à 100% du tarif de remboursement de la sécurité sociale mais bon nombre d'entre eux subissent des dépassements et sont souvent bien supérieurs au tarif de convention, base de remboursement de l'assurance maladie. Souscrire une assurance santé complémentaire vous permet d'être remboursée de manière optimale pour tous vos frais liés à votre grossesse.

Les démarches

Pour être prise en charge par l'assurance maladie, vous devez tout d'abord respecter le calendrier lié au programme de suivi médical.

  • Vous devez déclarer votre grossesse à votre caisse d'assurance maladie avant la fin du 3ème mois de votre grossesse,
  • Passer un examen prénatal avant la fin du 3ème mois puis tous les mois à partir du 4ème mois,
  • Vous devez passer des examens biologiques qui permettront de vérifier votre groupe sanguin et si vous êtes immunisée contre certaines maladies comme la toxoplasmose, l'hépatite B ou la rubéole.

N’oubliez pas...

  • D'ores et déjà, de prendre contact avec l'établissement où vous souhaitez accoucher et de vérifier s'il pratique des tarifs conventionnés ou non, ce qui aura un fort impact sur vos remboursements.
  • D'envoyer un certificat médical à votre employeur (recommandé AR).

Les remboursements de l'assurance maladie

  • Du 1er au 5ème mois, les examens médicaux obligatoires sont remboursés à 100 % du tarif de convention. Pour ces examens, vous êtes exonérée de la participation forfaitaire de 1 €.
    Pendant cette période, vous seront conseillées 2 échographies, remboursées à 70% du tarif de convention.
  • À partir du premier jour du 6ème mois de votre grossesse, tous les frais médicaux liés à votre grossesse sont pris en charge à 100 %, mais toujours dans la limite du tarif de convention, les dépasssements ne sont jamais remboursés par l'assurance maladie. Vous êtes également exonérée de la participation forfaitaire de 1 €.
    Pendant cette période, 1 échographie est remboursée à 100% du tarif de convention ainsi que 8 séances de préparation à l'accouchement.
  • Une fois que vous avez accouché, les frais d'accouchement sont pris en charge à 100% dans la limite du tarif de convention et votre hospitalisation également, jusqu'à 12 jours.
    Vous bénéficierez d'une prise en charge à 100% pour 10 séances de rééducation et pour le suivi de la santé de votre enfant jusqu'à son 6ème anniversaire.
  • Votre congé maternité vous est octroyé pour 16 semaines : 6 semaines avant la naissance de l'enfant et 10 semaines après.

Les remboursements de la complémentaire santé

Si la Sécurité Sociale rembourse à 100% les frais relatifs à la maternité, le calcul de ses remboursements se fait sur la base du tarif de convention.
Cela signifie que tous les dépassements ne seront jamais pris en charge.

Une mutuelle maternité vous permet d'être remboursée de manière optimale. Elle vise à prendre en charge tout ou partie des frais de santé non remboursés par la Sécurité sociale.

Selon le niveau des garanties souscrites, la complémentaire santé permet de rembourser :

  • le ticket modérateur des frais de santé (qui représente 30 % des frais non remboursés par la Sécurité Sociale pendant les 6 premiers mois de maternité)
  • une partie ou la totalité des dépassements d'honoraires si vous consultez un professionnel de santé non conventionné

Lors de l'hospitalisation, la complémentaire santé peut prendre en charge tout ou partie :

  • des frais de chambre individuelle (pour éviter le partage d'une chambre double)
  • des frais pour la mise à disposition d'un lit d'accompagnant
  • des frais de location de télévision

Par ailleurs, de nombreuses mutuelles offrent une prime de naissance (ou prime maternité) dont le montant varie en général entre 50 et 200 €.

Bon à savoir

Avec notre complémentaire La Santé votre 3ème enfant ainsi que les suivants sont assurés gratuitement.

Vous pouvez bénéficier sur option d'une prime maternité (naissance ou adoption) allant jusqu'à 180 €, ainsi que de la prise en charge de nombreux services additionnels (jusqu'à 30 h de soutien scolaire si l'un de vos enfants est hospitalisé ou immobilisé...)

Dossier mis à jour le 06/10/2011

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.