Raccourci vers la home Navigation dans le menu principal Raccourci vers la recherche Raccourci vers le plan du site Raccourci vers http://www.generali.com Impression de la page Changement de la taille de police de caractère Raccourci vers la page "Contactez-nous"

Skip to Content

Dossiers conseils

Elaborer son budget prévisionnel

Vous allez lancer votre activité et vous cherchez un financement bancaire. Vous êtes déjà à la tête de votre entreprise et vous avez de nouveaux projets. Dans les deux cas, il est primordial d'établir un budget prévisionnel pour connaître à l'avance le résultat que réalisera votre société selon les dépenses et les recettes estimées. En fonction de la rentabilité envisagée, vous pourrez adapter vos objectifs et planifier vos besoins en trésorerie.

 
 
Budget prévisionnel
 
 
 
 
 

Qu'est-ce qu'un budget prévisionnel ?

Le budget prévisionnel est un tableau financier regroupant l'ensemble des dépenses (ou charges) et des recettes (ou produits) liées à votre projet pour l'année en cours ou à venir. L'année concernée est appelée « exercice », correspondant généralement à une année civile et fiscale.
L'établissement d'un budget prévisionnel constitue une étape indispensable dans le développement d'une entreprise. C'est la feuille de route que vous allez suivre tout au long de l'année. Or de nombreuses sociétés font à tort l'impasse sur cette démarche.
 

Pourquoi établir un budget prévisionnel ?

Le budget prévisionnel est le reflet de la santé financière de votre entreprise. L'objectif est de vérifier la viabilité, la performance et la rentabilité de votre projet à partir de chiffres réels et projetés.

Le projet d'entreprise peut concerner :
  • Le lancement de votre société et la recherche de financements.
  • Le lancement d'un nouveau produit ou service au sein d'une entreprise déjà existante.
 
L'idée n'est pas de réaliser un budget avec des données vaguement estimées, mais de travailler à partir de données sérieusement calculées et rigoureusement vérifiées.
 
Le budget « estimé » est « prévisionnel ». Il sera donc amené à évoluer selon les éléments supplémentaires que vous aurez à votre disposition en cours d'année :
  • Nouvelles fournitures à acheter
  • Changement de fournisseur
  • Impôts supplémentaires à payer
  • Nouveaux clients à équiper
  • Évolution du marché (à la baisse ou à la hausse)
  • Amélioration ou dégradation de la conjoncture éonomique
  • Prix et quantité de mains-d'œuvre disponible
  • Prix et niveau des matières premières,etc.
 
L'établissement d'un budget prévisionnel consiste à recenser, identifier et classer vos dépenses puis vos recettes, puis à réaliser des ajustements pour atteindre l'équilibre ou la marge espérée.
 
En cas de manque de recettes ou de charges trop élevées, vous risquez un déficit budgétaire. Rappelons que certains entrepreneurs ont tendance à être un petit peu trop optimistes quant à l'étendue de leurs recettes.
 
Le dirigeant doit se référer à ce budget prévisionnel régulièrement en cours d'année, si possible tous les mois. Toute modification de l'un des items du tableau peut avoir une incidence importante.
 
Par exemple, si votre fournisseur décide d'augmenter ses frais de port de 10 %, vous devez vous assurer que vous disposez d'une trésorerie suffisante pour prendre en charge cette augmentation de frais.
 

Comment établir un budget prévisionnel ?

Quelles dépenses faut-il prévoir ?

Les dépenses sont très nombreuses. Il est impossible de toutes les recenser. Mais mieux vaut dresser la liste la plus exhaustive possible pour éviter tout dérapage budgétaire.
 
Les charges d'exploitation :
  • les approvisionnements
  • la sous-traitance
 
Les achats de fournitures
  • eau, électricité
  • fournitures d'entretien
  • fournitures administratives
  • fournitures diverses
 
Les charges externes
  • les loyers de crédit-bail
  • les loyers et charges locatives
  • les différentes assurances
  • l'entretien des locaux et du matériel
  • la documentation utile
 
Les autres charges externes
  • les honoraires de prestataires
  • les frais d'actes et de contentieux
  • l'affranchissement, le téléphone
  • la publicité
  • les frais de transport (carburant notamment)
  • l'emballage et le conditionnement
  • les voyages et déplacements
  • les charges diverses
 
Les impôts et les taxes
  • la TVA
  • la contribution économique territoriale (CET)
 
Les frais de personnels
  • les salaires et les charges salariales
  • les commissions versées
 
Les dotations aux amortissements
 
Les charges financières
  • les emprunts bancaires remboursés
  • les intérêts payés
  • les AGIOS
 
Les charges exceptionnelles
 

Quelles seront mes recettes ?

La vente de marchandises
Les prestations de services
La production stockée (variation de stocks de produits finis)
Les produits financiers (en cas d'investissements en Bourse)
Les cotisations ou les adhésions (pour les associations)
Les subventions et aides diverses (pour les associations et les entreprises)
 

Avec qui établir votre budget prévisionnel ?

En cas de direction collégiale de la société, réunissez-vous avec les autres associés de l'entreprise. L'objectif est de réaliser un bilan de l'année en cours pour pouvoir se projeter dans le futur. Définissez ensemble vos objectifs, vos pistes d'amélioration, les éventuelles restrictions à envisager, etc.
 
Puis présentez votre budget prévisionnel aux autres responsables de l'entreprise pour leur expliquer vos attentes :
  • Responsable commercial
  • Directeur des ventes
  • Responsable du marketing, de la communication,etc.
Une fois votre projet clairement établi et validé par les dirigeants de l'entreprise, vous pouvez le transmettre à votre comptable ou expert-comptable. Celui-ci établira par la suite le besoin en fonds de roulement (BFR), le compte de résultats, etc.
 
Tous les mois ou tous les trois mois, n'oubliez pas de vérifier que votre exercice « réel » correspond effectivement à votre exercice « visé » en comparant vos comptes de résultats avec votre budget prévisionnel.
 

Le budget prévisionnel : véritable outil d'aide à la décision

Le budget prévisionnel est l'un des outils les plus importants pour les dirigeants d'entreprise. En le contrôlant mensuellement, vous vérifiez que vous êtes en accord avec vos prévisions et votre stratégie.
Si vous vous rendez compte que votre chiffre d'affaires ne décolle pas, vous choisirez de suspendre ou de supprimer certains investissements.
 
A contrario, si vos rentrées d'argent sont supérieures à vos attentes, vous pourrez récompenser vos collaborateurs en leur attribuant des primes exceptionnelles.
 
Afin de faire face aux imprévus, n'hésitez pas à imaginer différents budgets prévisionnels, chacun prenant en compte des hypothèses spécifiques :
  • Un marché à la hausse
  • Une pénurie dans l'approvisionnement
  • L'arrivée de nouveaux concurrents, etc.
Le budget prévisionnel permet aussi de prendre des décisions en matière de management. En temps de crise, si vous êtes amené à revoir vos prévisions à la baisse, la présentation de votre budget sera le moment d'alarmer vos collaborateurs pour les préparer à traverser un cap difficile.
 
Au contraire, l'élaboration d'un budget prévisionnel ambitieux permettra de rallier au dirigeant d'entreprise ses salariés, de les motiver, de leur prouver que la société va de l'avant. En démontrant à vos équipes votre future croissance, vous serez plus à l'aise pour les impliquer et leur demander de maintenir leurs efforts.
 

Géolocalisation

Espace client

Back to top