Skip to main content

Marina Michaudet : « Si tu es là, ce n’est pas par hasard ! »

Dans le cadre de la mise en lumière des femmes de notre entreprise, Les Elles de Generali vous proposent de découvrir des parcours de collaboratrices. Découvrez ce mois-ci Marina Michaudet, Responsable de développement Grands comptes.

SON PARCOURS AVANT DE NOUS REJOINDRE

Marina a suivi une filière scientifique mais ne souhaitait pas poursuivre sa scolarité en classes préparatoires. La compétition et la pression étaient, pour elle, à l’époque, trop anxiogènes. Il lui fallait du concret, de l’opérationnel, ce qu’elle a trouvé dans un premier temps en IUT de techniques de commercialisation. Puis après avoir passé des concours, elle intègre une école de commerce, via les admissions « Passerelle », chemin différent mais tout aussi enrichissant que la voie classique des classes préparatoires.

Après deux années d’école, elle profite d’une année de césure pour partir à Londres chez Citroën UK pour une première expérience d’un an en marketing produit. « J’ai adoré ! je réalisais mon rêve de petite fille en rejoignant le secteur automobile. J’y ai découvert le monde de l’entreprise, une nouvelle culture et j’ai fait des rencontres incroyables. »

De retour en France, pour finir ses études, elle commence un contrat d’apprentissage en tant que Chef de produit marketing chez AXA qui sera prolongé ensuite par un CDD d’un an.


SON ARRIVÉE CHEZ GENERALI

Marina est ensuite recrutée chez Generali, juste avant la crise financière. Connaissant peu le monde de l’assurance vie, ses premiers pas ont parfois été difficiles; « Il a fallu que je m’adapte, m’intègre, me forme et frappe aux portes pour finalement créer mon propre poste. »

Arrivée en 2008 sur un poste de chargée de veille concurrentielle en assurance vie, Marina a pu mieux appréhender les enjeux de ce marché : les concurrents, la technicité des produits d’assurance-vie, les différents canaux de distribution, l’importance des techniques actuarielles…. Puis elle a évolué vers une fonction de Chef de produit durant 2 ans.
Ce poste la challengeait, l’incitait à aller au contact des Inspecteurs et des Partenaires. Son équipe et son manager l’ont soutenue.

« J’aime avoir un management visionnaire, qui me pousse à faire autrement et à me dépasser. Finalement j’ai eu une chance inouïe car ces deux fonctions m’ont permis de connaître parfaitement les rouages de l’entreprise et de l’assurance vie. Tout cela m’a donné l’envie d’aller au contact des partenaires et des clients.»


En tant que Responsable de développement Grands comptes et son activité de prospection, Marina apprécie avant tout le challenge, le relationnel,  l’aventure humaine et la remise en question perpétuelle. Alors qu’à ses débuts elle appréhendait cette activité comme une mise en danger, un effort d’adaptation. « Désormais cela me fait un bien fou de « sortir », de voir Generali évoluer depuis l’extérieur.  Je remercie d’ailleurs le manager de mes débuts, qui a su me bousculer au bon moment : « "maintenant tu y vas, tu sors ! " Aujourd’hui j’y ai pris goût ! »

Ce qui l’intéresse aussi c’est le travail de co-construction avec les prospects et les partenaires existants, notamment les « Fintechs ». « J’apporte ma pierre à l’édifice, je les challenge, je les conseille et ils nous stimulent. »  En 2016, dans le cadre d’un projet d’épargne en ligne, elle a par exemple contacté une structure naissante, (-Nalo*).

Il n’y avait pas de partenaires de ce type chez Generali. Marina était la première à les appeler et à y croire. Puis elle a su convaincre Nalo* des forces de Generali et en interne de l’opportunité de ce partenariat. « L’avenir m’a prouvé que j’ai eu raison de croire en mon intuition, car, ensemble, nous avons créé une nouvelle offre Fintech avec la première signature électronique, sur laquelle nous avons tous capitalisé. »


UNE CONSTANTE EVOLUTION

Ses différentes expériences lui ont notamment permis d’apprendre à reconnaître ses forces et ses faiblesses, poser ses limites et savoir dire non mais également à prendre du recul et s’adapter.

Aujourd’hui, elle sait faire preuve d’empathie et de sang-froid, ce qui est primordial pour être commerciale… mais aussi dans la vie de tous les jours.

« Mes deux enfants sont mes coaches, ils m’aident à relativiser. » Pour Marina, il y a un temps pour le travail et un temps pour la famille : « Je sais que mes missions professionnelles sont importantes mais je relativise. Je sais aussi que le temps passé en famille est très précieux ».

« Mon rêve secret pour l’avenir ? Transmettre ce que j’ai appris des rouages du métier : coacher, accompagner, faire grandir. ». Marina souhaite un jour diriger sa propre structure et partager les satisfactions du métier. Dans le secteur de l’assurance ou pas : elle ne s’interdit rien. « Je suis inspirée par les managers et les entrepreneurs que je côtoie au quotidien, à titre professionnel ou personnel ».

Son principal message aux jeunes femmes : développer la confiance en soi. Il faut croire en soi, bien réfléchir à ses envies, définir ses objectifs, à ce qu’on veut apprendre et ensuite se réaliser. Avancer pas à pas, ne pas hésiter à demander de l’aide et du feedback autour de soi pour progresser, accepter d’être challengée, organiser son propre mentoring, rester ouvert au changement, savoir s’imposer avec subtilité et surtout persévérer :

« Si tu es là ce n’est pas par hasard, tu as des atouts. Exploite-les et fonce ! » 


LES ELLES DE GENERALI, QU'EST-CE-QUE C'EST ?

VisuelEllesGenerali.jpg

C’est un réseau actif de collaboratrices et collaborateurs qui contribuent à la promotion des femmes, agit en faveur d’initiatives sociales innovantes et promeut la mixité.
Le secteur de l’assurance, historiquement très masculin, est en pleine évolution. Chez Generali, les femmes sont encouragées à occuper des postes à responsabilités. En 2019, elles représentent  57 % des effectifs et 54 % des cadres.


QUI SONT LES ELLES ?

Les Elles de Generali c’est tout d’abord un noyau dur de collaboratrices impliquées depuis 2011 qui ont lancé de nombreuses initiatives en faveur de la diversité et de l’inclusion. Il est aujourd’hui porté par Laurence Massot-Delorme, Directrice de la Trésorerie.


QUELS OBJECTIFS ?

- Soutenir des causes sociétales, à travers la lutte contre le cancer du sein ou encore la Journée Internationale des Droits des Femmes ;
- Valoriser le business au féminin, en fédérant des réseaux de femmes expertes témoignant de leur parcours professionnel ;
- Inspirer les générations futures, grâce à des rencontres à travers la France de grandes leaders féminines et le témoignage de collaboratrices ;
- Participer à la création de projets innovants en développant des initiatives modernes au travers du prisme féminin.

Partager