La certification environnementale à la conquête des TPE/PME

 
14/12/2010
norme iso 14001
A quoi servent les certifications environnementales pour les entreprises
Selon l'ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie), les certifications environnementales permettent aux entreprises de prendre en compte l'impact de leurs activités sur l'environnement.
L'objectif de ces dispositifs est ainsi d'évaluer cet impact et de le réduire.
 
 
 
Les PME et TPE qui veulent obtenir ce type de certifications sont animées par différentes motivations :
  • Le respect des réglementations nationales et internationales
  • Le respect de l'environnement
  • L'amélioration de l'image de l'entreprise
  • La recherche d'un atout compétitif à valoriser dans le cadre d'appels d'offres
  • L'amélioration des relations avec les riverains
  • La réalisation d'économies d'énergie
  • L'obtention d'un écolabel, etc.
 
Des obstacles encore nombreux pour obtenir les certifications
  • Du temps et du personnel nécessaires
L'obtention d'une certification environnementale nécessite de la part de l'entreprise qu'elle consacre du temps à la préparation de ce dossier. En effet, de nombreuses contraintes doivent être respectées et il faut compter au moins une personne dans l'entreprise pour s'occuper de ce projet.
 
Or il peut être compliqué pour les petites structures, PME et TPE, de dédier un poste entier à cette question. De plus, le collaborateur qui se consacrera à cette tâche ne peut pas être novice en la matière. Il doit avoir des connaissances en termes d'environnement et être capable de rédiger à la fois les comptes rendus de réunions avec des prestataires extérieurs (auditeurs notamment) et les futures procédures à suivre dans la société.
 
  • Un coût élevé
L'obtention d'une certification peut donc coûter cher. Les entreprises s'engageant dans cette voie doivent fournir de nombreux efforts financiers, notamment les frais afférents à :

- La mise en place d'un audit
- L'appel à des consultants extérieurs spécialisés
- La mise en conformité réglementaire des équipements de l'entreprise...

Une fois la certification obtenue, des audits de maintenance doivent être organisés. Pour une PME, ils durent entre 4 à 6 jours et coûtent en moyenne 1000 € par jour.
 
Deux dispositifs en quête de visibilité
Certaines normes ou certifications sont dans un premier temps trop complexes à mettre en place dans les petites structures, notamment la norme ISO 14001, qui reste la référence internationale en matière d'environnement. De nouveaux dispositifs ont vu le jour pour aider les PME et TPE à franchir le pas et à se lancer dans une démarche environnementale, notamment EnVol et 1.2.3 Environnement.
 
  • EnVol
EnVol signifie « Engagement Volontaire de l'entreprise pour l'environnement ». L'objectif de ce programme est de valoriser l'engagement des PME/ TPE en faveur de l'environnement sans leur imposer des démarches trop contraignantes en matière de normes et de certifications.
 
EnVol s'adresse en priorité aux entreprises qui ne souhaitent pas d'emblée obtenir la certification ISO 14001. De plus, ce programme est pleinement compatible avec le dispositif 1.2.3 Environnement.
 
  • 1.2.3 Environnement
Cette démarche a été initiée par l'Assemblée nationale des chambres françaises de commerce et d'industrie (ACFCI). Elle constitue un référentiel de management environnemental permettant aux entreprises une prise en compte progressive  et proportionnée de ce type de démarche.
 
1.2.3 Environnement comprend trois niveaux de reconnaissance, le troisième correspondant d'ailleurs au niveau de l'ISO 14001.
 
En savoir plus

Les informations contenues dans cet article sont purement indicatives et ne revêtent aucun caractère contractuel. Elles ne prétendent pas à l'exhaustivité, ne constituent pas un conseil à l’Internaute et ne sauraient engager la responsabilité de l’Assureur.